femme qui gère ses émotions
Développement Personnel

Comment gérer ses émotions pour en sortir le positif

Il est des jours où les émotions négatives m’envahissent. J’ai déjà essayé de passer à autre chose, de les enfermer dans un placard et de les oublier. Mais bien souvent, elles reviennent en force. Alors, comment gérer ses émotions ? Que faut-il faire pour ne pas te laisser envahir ?

Au fil du temps, j’ai appris qu’il ne servait à rien de lutter contre ses émotions et que nous pouvons même en tirer du positif. Alors, les émotions, comment en faire une force ?

Tu as envie d’en savoir plus ? Je vais te parler ici des émotions qui te dirigent et de pourquoi et comment les gérer.

Temps de lecture estimé: 5 minutes

Ces émotions qui nous dirigent

toutes les émotions

Le matin en arrivant au bureau, quand on me posait la question « Comment ça va ?« , je répondais toujours « je vais bien, merci« . Et ce, même si ça n’allait pas du tout.

Pourquoi avoir honte de montrer ses émotions, de dire quand ça ne va pas ? Nous allons voir que les émotions négatives sont normales et qui sont-elles (pour mieux les identifier).

Les émotions négatives sont normales

Il m’est déjà arrivé d’aller pleurer aux toilettes au boulot ou de casser quelque chose parce que j’étais en colère.

Ces pulsions viennent naturellement, je ne les commande pas. Pourtant, très souvent, je regrette l’attitude que j’ai eue. J’ai honte de n’avoir pas su retenir mes émotions.

Le hasard de la vie a fait que je suis tombée il y a deux jours sur un test dans un magazine féminin pour connaître quelle émotive je suis.

Résultat sans appel, je suis la championne du self-control. Lisse dehors, en ébullition dedans. En gros, montrer mes émotions (négatives comme positives) est un aveu de faiblesse pour moi.

Toutefois, les émotions positives sont mieux perçues. J’ai donc plus tendance à montrer un peu de mes émotions positives et à cacher au maximum mes émotions négatives.

Mais une personne « normale » ne peut pas être heureuse H24, 7 jours / 7. C’est impossible. Les émotions négatives sont donc normales. Il n’y a pas de honte à avoir quand elles surviennent.

D’ailleurs, connais-tu ces émotions négatives ?

La liste des émotions négatives

Voici une liste non exhaustive des principales émotions négatives.

  • L’anxiété
    • Quand tu t’inquiètes trop à cause de diverses raisons, que tu sois préoccupée par quelque chose qui t’échappe, cela peut mener à des crises d’anxiété.
  • La peur
    • La peur peut te paralyser quand elle arrive dans une condition extrême. Tu as déjà forcément fait un rêve où tu étais en situation de grand danger et que tu n’arrivais ni à bouger ni à crier.
  • La tristesse
    • Etre un peu mélancolique ou un peu plus sensible certains jours est normal. Mais une tristesse qui dure peut évoluer en dépression.
  • La colère
    • Une situation te déplaît et tu éprouves alors une réaction de colère qui conduit à la violence verbale ou physique contre quelqu’un ou quelque chose. La colère peut se transformer en haine.
  • La culpabilité
    • Différent de la colère, la culpabilité peut nous dévaloriser, car nous sommes en colère contre nous-mêmes. Nous aurions dû ou voulu faire les choses autrement, mais ça ne s’est pas fait comme cela pour diverses raisons.
  • La honte
    • Quand tu penses qu’une situation te tourne en ridicule, ton ego en prend un coup et arrive la honte de ta vie qui te fait perdre tout tes moyens.

Pourquoi gérer ses émotions

comment gérer tes émotions ?

Tu peux cacher un sentiment, pas une émotion. L’émotion finira toujours par ressortir par un moyen ou un autre.

De plus, ne pas écouter tes émotions peut être néfaste sur plusieurs points. Tu verras aussi que derrière une émotion négative, il peut y avoir du positif.

Pourquoi rejeter ses émotions est mauvais

A toi aussi, on t’a sûrement appris à rejeter tes émotions négatives comme la colère, la peur, l’anxiété, la tristesse, etc.

Mais même en les mettant au placard fermé à double tour, tu as bien remarqué qu’elles arrivaient toujours à revenir. Et bien souvent un peu plus fort à chaque fois.

En effet, ces émotions que tu gardes enfouies, poussées à l’extrême, peuvent devenir destructrices, autant sur l’esprit que sur le corps.

Au niveau du corps, l’accumulation des émotions négatives provoquera des troubles sur les organes ou des maladies. Ainsi l’anxiété peut provoquer des ulcères, la colère une tension artérielle élevée.

Au niveau de l’esprit, la tristesse peut mener à une dépression ou encore l’inquiétude peut donner des crampes douloureuses.

Il est donc nécessaire de prendre au sérieux nos émotions pour qu’elles restent dans des proportions « normales » et qu’elles ne s’emballent pas.

Si tu veux aller plus loin et voir l’impact que tes émotions peuvent avoir sur ta santé, je t’invite à lire cet article sur la maladie psychosomatique, le corps qui tombe malade à cause du psychisme.

Il y a du positif dans les émotions négatives

Oui, même la tristesse a du bon !

Quand tu es triste et que tu acceptes que ce sentiment de tristesse t’envahisse, tu te mets un peu en repli sur toi-même. Cela te permet de digérer les événements. Et ensuite tu ressors plus forte.

C’est ce qu’a montré une étude de Carsten Wrosch et Andrée Castonguay, du Département de psychologie de l’Université Concordia, et Catherine Sabiston, de la Faculté de kinésiologie et d’éducation physique de l’Université de Toronto. Ce sont les émotions négatives comme l’anxiété, la culpabilité ou la peur qui ont poussé des femmes atteintes d’un cancer à faire plus d’activité physique.

Ces femmes ont transformé cette émotion négative pour en faire une force, une motivation à survivre de leur maladie.

Et le plus extraordinaire, c’est que seules les survivantes avaient développé cet effet positif !

Les émotions négatives ne sont donc pas mauvaises. Mais alors, comment apprendre à gérer ses émotions ?

Comment gérer ses émotions

Tirer le positif des émotions négatives

Plutôt que de bloquer ses émotions, tu vas apprendre à les gérer. Quoique je ne suis pas trop fan de ce terme, tu vas voir pourquoi.

Comprendre ses émotions négatives

Mais avant d’apprendre à gérer quoi que ce soit, il faut déjà que tu apprennes à repérer ces émotions.

Il est important que tu mettes des mots très vite sur l’émotion que tu es en train de ressentir. Parce que plus tu la laisses t’envahir, plus elle prendra de la place. Quand tu sens par exemple que la moutarde te monte au nez, reconnais que la colère commence à s’exprimer.

Ensuite, essaye de comprendre quel événement a pu déclencher cette colère. Que s’est-il passé ? Parfois, tu t’aperçois que ça n’est pas si grave que tu ne le pensais finalement. Et que ça ne valait pas le coup de monter sur tes grands chevaux. Ca permet de relativiser.

Enfin, accepte-là cette émotion. C’est OK de ressentir de la colère de temps en temps. Il faut dire que une telle t’a encore tellement énervée en réunion. L’accepter permet de passer à autre chose plus facilement.

Bon, c’est bien tout ça, mais comment faire pour en tirer du positif ?

Comment gérer ses émotions pour en sortir le positif

Tu ne pourras jamais te débarrasser de tes émotions. Les reconnaître, les comprendre et les accepter sont déjà de bonnes étapes de franchies.

Tu peux maintenant aller plus loin pour en faire une force.

Mais avant ça, j’aimerai te parler du terme gérer ses émotions ou contrôler ses émotions. Je n’aime clairement pas ces termes très souvent utilisés. Parce qu’il y a une grande part de contrôle justement. Et que, à mon sens, c’est incompatible avec le fait de les accueillir.

Tu n’as pas à contrôler comment les émotions viennent te chatouiller. Sinon on revient dans le blocage de celles-ci. Je ferme la parenthèse.

Donc, pour en sortir du positif, tu peux par exemple tenir un carnet de tes émotions pour repérer lesquelles viennent et à quel moment.

Le fait de les écrire peut te permettre de prendre du recul face à ces émotions et pourquoi pas faire ressurgir un mal-être derrière tout ça ? Un inconfort qu’il serait peut-être temps de songer à changer, à modifier, à prendre en compte.

C’est à ce moment-là, avec ce travail sur toi, que tu pourras faire ressortir le positif d’une situation qui ne te convenait plus, par exemple.

Tu pourras aussi trouver des astuces pour accueillir tes émotions avec le livre Pas besoin d’être un Super-Héros pour réaliser ses rêves.

Et toi, comment as-tu l’habitude de gérer tes émotions aujourd’hui ? Cet article va-t-il te faire changer ta façon de penser ? Raconte-moi en commentaire 😉

.

Cet article t’a plu ? 📍 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard 😉

Sources:

Les émotions négatives comportent leur part de positif

Le côté positif des émotions négatives dans le cas d’un cancer

Sauf mention contraire sur la photo, celles-ci proviennent du site Pixabay ou Pexels.

  •  
  •  
  •  
  • 1

Adeline

Salut ! Je suis Adeline. Le site est actuellement en transition vers un blog qui traitera plus spécifiquement de solutions pour se débarrasser enfin de son stress intériorisé. Les choses se mettent en place progressivement. Merci pour ta patience. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *