femme bien-être: définition
Bien-Être

Le bien-être, mais au fait c’est quoi ? [Ma définition]

Tu l’as déjà connu ce sentiment de plénitude ? Quand tu te sens tellement bien que plus rien n’a de l’importance ? Ce moment que tu aimerais garder plus longtemps ? Mais, au fait, connais-tu la définition du bien-être ?

J’ai eu une conversation il n’y a pas longtemps, qui m’a inspiré cet article. Une personne s’est présentée à moi, elle est conseillère beauté. Je lui réponds alors que je suis blogueuse plutôt dans le bien-être.

Ce sur quoi elle me répond qu’on fait des activités assez proches. J’ai bogué un peu et puis, oui, elle avait raison. Elle agit sur le bien-être extérieur et moi plutôt sur le bien-être intérieur !

Je me suis rendu compte ensuite que je parle beaucoup de bien-être sur le blog, mais ai-je déjà parlé de ce qu’est le bien-être dans sa globalité ? Non. Et toi le sais-tu ?

Du coup, j’ai voulu explorer le sujet à ma façon. Dans mes recherches, j’ai trouvé deux types de bien-être, non pas intérieur et extérieur, mais celui du corps et de l’esprit et l’autre plutôt matériel.

C’est parti ?

Temps de lecture estimé: 7 minutes

Le bien-être du corps et de l’esprit

femme bien-être

Pourquoi tant de monde est à la recherche du bonheur, de plus de bien-être ?

Je t’emmène faire ici le tour d’une première définition du bien-être tournée vers le corps et l’esprit. Mais la question qui est importante ici, c’est es-tu vraiment en manque de bien-être ?

Découvre mes pistes (et c’est autre chose que de méditer tous les jours) que je te propose !

Le bien-être, même définition que le bonheur ?

Il n’y a pas à dire, je trouve qu’il y a une sorte de symbiose entre ces deux mots.

Le bien-être procure du bonheur, le bonheur favorise le bien-être.

Pourtant, même liés, ils ne signifient pas tout à fait la même chose.

Le bonheur, c’est être satisfait de son état à un moment donné, éprouver de la joie.

Il peut même y avoir un facteur chance, on dit bien porter bonheur.

Le bonheur, tu ne peux pas vraiment le rechercher.

Le bonheur ce n’est pas d’avoir ce que l’on désire, mais d’aimer ce que l’on a.

Bref, le bonheur, tu l’as ou tu ne l’as pas.

Par contre, le bien-être, c’est un sentiment de plénitude que tu recherches. Tu as envie de te faire du bien, à toi, à ton corps, à ton esprit.

Voici la première définition du Larousse:

État agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l’esprit.

Larousse – Bien-être

Tu vas t’offrir un massage pour te faire du bien, te reconnecter avec ton corps, pour le plaisir de te faire masser.

Tu vas prendre un bon bain moussant pour te sentir bien, être seulement avec toi-même durant quelques minutes.

C’est une sorte de quête d’être en harmonie avec son corps et sa tête. Une recherche pour satisfaire ses besoins, autant du corps que de l’esprit.

Il peut y avoir plusieurs dimensions: la santé, la beauté, la réalisation de soi, pour n’en citer que quelques-uns.

Je vois souvent que les gens sont à la recherche du bonheur. De ce qui les rendrait plus heureux.

Et si en réalité, ils recherchaient tout simplement le bien-être ? Et il ne se matérialise pas toujours par un objet… Ce n’est pas toujours le dernier iPhone qui te rendra heureux !

Est-ce que tu manques de bien-être ?

Pour moi, tu ne peux pas manquer de bonheur. Tu es heureuse de ce que tu as et tu peux éprouver du bonheur, quelle que soit ta situation. Que tu sois pauvre ou même en mauvaise santé. Puisque c’est toi qui décides d’aimer ce que tu as déjà.

Bon, on est d’accord, ça peut paraître plus facile dans certaines situations. Quand tu es pétée de tune et avec une santé d’enfer. Encore que, si tu creuses, tu verras que les Peoples riches et célèbres ne baignent pas forcément dans le bonheur. Pour ça, ma technique imparable, c’est de lire Voici (oui, je l’avoue !) et je vois que ma vie est bien plus heureuse que la leur…

A contrario, certaines personnes gravement malades me semblent heureuses. Même si, bien sûr, leur état ne les réjouit pas. Je pense surtout qu’elles sont heureuses de quitter ce monde en ayant le sentiment d’avoir accompli ce qu’elles souhaitaient. Ou alors tout simplement d’être en compagnie des personnes les plus chères à leurs yeux.

Tu peux donc avoir une vie avec plus ou moins de bonnes ondes au départ.

Mais si tu manques de bien-être, tu peux agir ! Et cela contribuera à ton bonheur (en plus).

Comment savoir si tu es en manque de bien-être ?

Si tu ressens des angoisses, que tu es plutôt de nature anxieuse, que tu te sens le plus souvent en souffrance, tu as de grandes chances d’avoir un grand besoin de bien-être à satisfaire.

Et oui, rien à voir avec le fait de ne pas avoir le dernier appareil de massage ultra-révolutionnaire (même si ça peut y contribuer) !

D’ailleurs, si tu veux que je te donne des pistes pour plus de bien-être, tu vas voir, elles sont à ta portée. Le plus dur, c’est que c’est à toi de les actionner. Et ça, crois-moi, c’est la partie la plus dure.

Des pistes pour plus de bien-être au quotidien

Ben, en fait là, j’ai envie de te dire que tu es la seule qui connait le mieux ce qui pourrait te donner plus de bien-être au quotidien.

Parce que tu es quand même celle qui te connait le mieux. Et que tes vrais besoins, je ne les connais pas, tout simplement.

Euh…. je clos le chapitre comme ça, là ? Et je te laisse avec ces mots ?

Celles qu’on voit partout

Bon, ok, je pourrais te servir tout le discours qu’on voit partout:

  • Fais 30 minutes de méditation par jour;
  • Lève-toi 1h plutôt chaque matin pour faire du Journaling;
  • Fais du sport trois fois par semaine;
  • etc…

Très cliché et je pense que tu sais déjà tout ça.

Ca fonctionne, c’est certain, mais tu ne dois pas faire ces activités dans le forcing. Si tu ne le sens pas, c’est peut-être que ça n’est pas pour toi, ou pas à faire de cette façon-là, ou encore que ce n’est pas le bon moment.

Une piste qui sort des sentiers battus

Non, ce que je vais te dire, simplement, si l’on reprend la définition du bien-être, c’est d’apprendre à identifier tes besoins et les satisfaire. Et aussi de t’accorder des périodes de calme pour l’esprit.

Des périodes de calme

S’accorder des périodes de calme, ça, c’est facile à comprendre. Que ce soit de la méditation ou juste ne rien faire, peu importe. Par contre, je sais que tu aimerais tellement faire plus de pauses, mais tu ne peux pas (ah, les enfants, le boulot, la vie à mille à l’heure…).

Laisse-moi te dire que tous ceux-ci ne sont que des excuses ! C’est toi qui choisis de mettre la priorité sur telle chose.

J’ai récemment décidé de réduire fortement (voir mettre en pause) l’écriture d’articles pour le blog, parce que j’avais besoin de temps pour travailler sur le futur de celui-ci. Et que j’avais besoin de temps de qualité (écrire un article me demande beaucoup de concentration). De plus, je ne me sentais pas à l’aise à penser projet futur et écrire pour aujourd’hui. J’ai non seulement dépassé ma peur de publier moins, mais j’ai aussi pris une décision importante pour mon business.

Là où je veux en venir, c’est que je me donnais plein d’excuses. Sur le fait que si je ne publiais plus un article par semaine, j’allais être pestiférée de Google, que le blog allait tomber aux oubliettes, etc. Mais je me suis rendu compte qu’avec ses excuses, je passais sûrement à côté de quelque chose de plus grand, qui allait m’apporter encore plus.

Et c’est moi qui ai fait ce choix. Personne ne pouvait le faire à ma place. D’ailleurs, quand tu es entrepreneure, tu apprends à te mettre des coups de pied aux fesses 😂.

Alors, dès maintenant, note-toi la priorité de t’accorder un temps pour toi, rien que pour toi, chaque jour.

Satisfaire tes besoins

Bon après, pour tes besoins, ils peuvent être bien cachés. Il y a des méthodes pour apprendre à les identifier. Et, j’ai comme dans l’idée de t’en parler plus tard (bon, je ne sais pas trop encore quand). Parce que c’est un gros dossier.

Mais si tu souhaites y réfléchir dès maintenant, je te conseille de regarder cette vidéo de Amaorire.

L’idée est que les besoins de ton corps et de ton esprit sont basés sur un équilibre des 5 éléments de la médecine traditionnelle chinoise. On retrouve ici une harmonie entre les 5 éléments et l’harmonie entre ton corps et ton esprit, tu vois ?

Si tu es en manque d’un ou plusieurs de ces éléments, cela te donne une indication sur tes besoins à combler.

Le bien-être matériel

bien-être matériel argent

L’autre bien-être est celui qui permet ton confort, le bien-être matériel. Ou pour y aller plus franchement, l’argent.

Faut-il avoir beaucoup d’argent pour être dans le bien-être matériel ? Le bien-être matériel et de l’esprit sont-ils dissociables ?

Et que penser d’un bien-être social ?

L’argent est-il nécessaire au bien-être ?

Un célèbre proverbe dit que l’argent ne fait pas le bonheur, mais qu’il y contribue.

Et c’est tout à fait vrai.

La deuxième définition exacte du bien-être dans le dictionnaire est…

Aisance matérielle qui permet une existence agréable.

Larousse – Bien-être

Donc, en gros, quand tu as de l’argent, cela te permet d’avoir une existence agréable.

Mais on parle là du bien-être vu du confort matériel.

A bien y regarder, le bien-être englobe donc la satisfaction des besoins de ton corps, de ton esprit, ainsi qu’une aisance matérielle.

Quand je lis ça, j’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui cloche. On parle de deux choses totalement différentes.

Par contre, les deux séparément ont tout leur sens.

Quand je me pose la question si l’argent est nécessaire au bien-être, vu comme ça, j’ai envie de dire oui et non.

Oui, il est nécessaire pour pouvoir t’acheter ce dont tu as besoin pour mener une existence agréable. Mais tu n’as pas forcément besoin de beaucoup d’argent pour mener une existence agréable.

Ce que j’en retiens, c’est qu’il faut avoir suffisamment d’argent pour te sentir dans le confort. La quantité importe peu après tout, du moment que tu as l’impression d’en avoir assez.

Finalement, si tu as l’impression de toujours courir après plus d’argent, tu es dans un besoin non satisfait. Et donc, tu ne peux pas accéder au bien-être, qu’il soit matériel ou de l’esprit, d’ailleurs.

Tu me suis encore ?

Maintenant, je voudrais explorer avec toi une vision originale du bien-être…

Le bien-être social, une autre vision de la précarité

Quand j’ai fait mes recherches pour parler du bien-être, je suis tombée sur une définition du bien-être social qui nous vient du Québec.

C’est quoi ça, le bien-être social ? Un bien c’est le nom couramment donné aux allocations versées par l’État aux personnes défavorisées.

Et oui, en France, on est moins poétique. Bon, en fait, c’est plus une expression familière pour nommer l’aide sociale, mais il est quand même issu d’une ancienne formulation du Ministère du Bien-être social et de la Jeunesse.

J’aime bien cette formule. Elle ne stigmatise pas les personnes précaires juste à une somme allouée en raison de leur pauvreté, non.

Ce terme donne plutôt droit à une somme pour accéder au bien-être.

Même si le montant est le même, je le vois moins comme je te donne parce que tu es pauvre, mais je te donne pour mieux satisfaire tes besoins, parce que tu en as plus besoin que moi.

Bref, je sais que ce n’est qu’une question d’utilisation de mots pour dire la même chose. Mais je pense que dans certains cas, on ne les reçoit pas de la même manière, voilà tout.

Le bien-être est-il nécessaire ?

bien-être nécessaire survie

Tout ceci pour m’amener à la réflexion: le bien-être est-il nécessaire dans notre vie ?

Je suis ravie que tu sois encore là à me lire.

Comme vu au premier paragraphe, le manque de bien-être (du corps et de l’esprit) induit des angoisses, de l’anxiété et même de la souffrance.

Je pense qu’on peut dire de même pour le bien-être matériel. Quand tu n’as vraiment pas suffisamment d’argent pour vivre dans un confort minimal, les mêmes maux ressortiront.

Ces maux peuvent devenir redoutables s’ils durent dans le temps et finir par engendrer de véritables maladies.

Voir mon article sur le corps qui tombe malade à cause du psychisme.

Du coup, si un manque de bien-être induit un mal-être qui peut conduire à une maladie, pour moi, ce bien-être devient nécessaire à notre survie. Qu’en penses-tu ?

Conclusion

Pour terminer, je ne sais pas si tu penses la même chose que moi ou pas du bien-être. Peut-être que tu ne t’étais jamais posé la question plus que ça.

Pourquoi je m’intéresse tant au bien-être sur le blog ?

J’ai remarqué que j’étais moi aussi à la recherche de ce mieux-être. Et j’ai compris pourquoi. C’est un besoin pour moi. Depuis très très longtemps, je traîne des angoisses, de l’anxiété, du stress enfoui en moi. Ca m’a même donné de l’hypertension.

Donc, oui, j’ai enfin compris pourquoi j’avais besoin de ce bien-être du corps et de l’esprit, en premier lieu. Et inconsciemment, j’étais à sa recherche. Et quand tu as compris, tu as fait une bonne partie du chemin pour adopter de nouvelles habitudes de vie, faire de meilleurs choix.

Nous aurons sûrement l’occasion d’en reparler.

Cet article t’a plu ? 📍 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard 😉

Source:

Bien-être social (Québec) – Définition Wikipédia

Sauf mention contraire sur la photo, celles-ci proviennent du site Pixabay ou Pexels.

Adeline

Salut ! Je suis Adeline. Le site est actuellement en transition vers un blog qui traitera plus spécifiquement de solutions pour se débarrasser enfin de son stress intériorisé. Les choses se mettent en place progressivement. Merci pour ta patience. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *