La méditation pour prévenir et réduire le stress
Bien-Être

La méditation pour prévenir et réduire le stress

D’aussi loin que je puisse remonter dans le temps, je crois que le stress a toujours fait partie de moi. Pas le grand stress qui te fait prendre tes jambes à ton cou à la moindre alerte. Mais le stress sournois. Le stress silencieux. Pourquoi ? Ça, je ne sais pas. La méditation est du coup tout à fait indiquée pour prévenir et réduire le stress.

Tu as envie d’en savoir plus sur le stress, les dégâts qu’il peut causer, les bienfaits de la méditation et comment méditer pour gérer son stress ? On va voir ensemble comment réduire ce stress.

Temps de lecture estimé: 4 minutes

Découvre aussi comment gagner en sérénité.

Les dégâts causés par le stress

femme sereine sur un ponton

Le stress peut être utile, voire indispensable, en cas de danger imminent. Il nous permet de mobiliser toute notre énergie pour réagir rapidement.

Malheureusement, de nos jours, nous sommes bien plus souvent stressées inutilement. Par le travail, une charge mentale trop élevée ou encore par des angoisses par rapport aux enfants.

Deux types de stress

Deux types de stress existent :

  • Aigu
  • Chronique

Le stress aigu se ressent immédiatement avec une accélération du rythme cardiaque, une respiration plus saccadée, une transpiration abondante, des nausées voire des raideurs musculaires.

Le stress chronique est une tension qui s’installe et qui dure dans le temps et dont on ne « voit » pas les effets à court terme. On peut être d’apparence calme et être en état de stress permanent. C’est ce stress qui est très nocif pour la santé.

Tous les dégâts du stress

Pour ma part, le stress a déjà eu sur moi des effets sur ma santé cardiovasculaire avec l’apparition d’une hypertension.

Retrouve mon avis sur les tensiomètres connectés Omron et Beurer.

Régulièrement, j’ai aussi des problèmes de peau comme du psoriasis, de l’eczéma ou encore de l’acné (provoqué par une trop grande production de cortisol, l’hormone du stress).

Voici une liste d’autres conséquences néfastes du stress sur notre corps :

  • Un dérèglement de l’activité intestinale avec ballonnements, brûlures d’estomac, remontées acides, constipation, diarrhée, voire un ulcère.
  • Une grosse fatigue due à un mauvais sommeil.
  • Une moins bonne fertilité. Toutes celles qui essayent d’avoir un bébé peuvent y être confrontées. Sans compter que le stress donne moins « envie ».
  • Perte de cheveux, pousse ralentie, cuir chevelu plus sensible.
  • Prise de poids, on mange souvent n’importe quoi et n’importe comment quand on est stressée.
  • On est plus facilement malade, car le système immunitaire est affaibli.
  • Cela peut même aller jusqu’à de la perte de mémoire.

En savoir plus sur la fatigue nerveuse.

Comme tu vois, les dégâts sont nombreux et quand un problème s’installe, c’est vraiment très compliqué de s’en débarrasser.

Par exemple, avec mon hypertension, je dois maintenant prendre des cachets à vie pour maintenir ma tension à un niveau normal. Un retour en arrière est quasiment impossible.

Il est donc très important de prévenir le stress, mais aussi d’apprendre à le gérer. Et je vais parler ici d’un outil très simple à mettre en œuvre : la méditation.

[Top]

Les bienfaits de la méditation sur le stress

bienfaits de la méditation sur le stress

La pratique régulière de la méditation a pour effet de faire baisser la tension et d’abaisser le rythme cardiaque.

À long terme, la méditation a donc un effet antistress.

Et le gros avantage de la méditation, c’est qu’elle ne coûte rien (à moins d’acheter une application ou autre chose, mais rien n’est nécessaire).

Zoom sur la méditation de pleine conscience

Pratiquer des séances de méditation de pleine conscience aide à améliorer la capacité du cerveau à gérer le stress et ses conséquences, et c’est prouvé.

Et pour cela, pas besoin de caler 30 minutes par jour dans ton agenda. Dix minutes quotidiennes seulement peuvent suffire pour chasser les pensées parasites des personnes anxieuses.

De plus, elle ne se pratique pas forcément assise dans la position du lotus.

Il suffit de porter attention à sa respiration, aux sensations du moment présent et d’observer ses pensées et émotions en les laisser passer sans s’y attarder.

Pour en savoir plus sur la méditation de pleine conscience, découvre ce guide pratique de Ken A. Verni.

[Top]

Comment j’utilise la méditation pour gérer mon stress ?

jeune femme qui médite dans la rue

Vu comme ça, ça donne envie de s’y mettre tout de suite, non ?

Ça ne coûte rien, ça ne prend que 10 minutes par jour et c’est un bon moyen de réduire son stress !

Sauf que… ça n’est pas si simple que ça. Cela fait un moment que je suis convaincue des bienfaits, mais en ayant pourtant du mal à intégrer la méditation dans ma routine.

Pour moi, et je pense que je ne suis pas la seule, la méditation revient à ne rien faire. Et donc, ne rien faire = perte de temps.

Il a donc fallu que je reprogramme mon cerveau pour lui faire comprendre que méditer n’était pas une perte de temps. Lui dire que je me sens mieux après une séance.

Pour cela, j’ai adopté plusieurs techniques.

Mes 3 techniques pour méditer durablement

  • La première, c’est de méditer juste après une action que je fais tous les jours pour la rendre automatique.
  • La deuxième, c’est d’y aller petit pas à petits pas. Mais vraiment petit. J’ai démarré à 10 secondes la première journée. Et j’ajoute une seconde quotidiennement. J’utilise l’application MTracker Light en version gratuite sur ma montre Samsung Galaxy Watch Active 2. Et je médite aujourd’hui 2 minutes par jour.
  • La troisième, c’est de me sourire à moi-même. Ça peut paraître vraiment bizarre comme ça. L’idée c’est de transmettre à mon cerveau « tu vois, ça m’a fait beaucoup de bien, je me sens bien. » Comme cela, il finira par intégrer que ce n’est pas du temps perdu, mais utile.

Sinon, pour méditer, je ne fais rien de particulier.

Je m’installe confortablement et je ferme les yeux. Je prends une grande inspiration et je souffle un grand coup avant de démarrer. Puis j’essaye de ne penser à rien. Mais comme c’est rarement possible, soit je regarde mes pensées et je les laisse s’éloigner, soit je me concentre sur ma respiration si c’est trop dur.

J’arrive me tenir à cette routine depuis 2 mois et c’est un record pour moi !

Penses-tu être stressée ? As-tu déjà essayé la méditation contre le stress ? Dis-moi tout en commentaire, je serais ravie d’en discuter avec toi !

Découvre aussi ces 5 idées d’activités pour être bien cet été.

Cet article t’a plu ? 📍 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard 😉

.

[Top]

Sources :

10 conséquences du stress (et 5 trucs pour relaxer)

Méditation : quelles sont les vertus pour la santé ?

Sauf mention contraire sur la photo, celles-ci proviennent du site Pixabay ou Pexels.

  •  
  •  
  •  
  • 3

Adeline

Salut ! Je suis Adeline, 43 ans, blogueuse depuis 2012. J'ai toujours eu une petite graine en moi qui voulait entreprendre. Et j'ai toujours su que quand j'aurais des enfants, je travaillerais à la maison. La vérité, c'est que ça n'a pas toujours été aussi simple que ça. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

6 Commentaires

  • Annajo Janisz

    Merci de cet article très intéressant Adeline 🙂 J’ai été pendant 6 ans une fervente adepte de cette pratique (la méditation vipassana). Maintenant, je médite tout le temps, mais différemment; en ce sens que je m’adonne à la contemplation de la vie et de tout ce qui est. Mais ça a été essentiel pour moi avant d’atteindre cette manière d’approcher mon quotidien. Comme toi, j’étais une boule de stress, c’était horrible ! Et c’est dingue tous les dégâts en effet que le stress peut causer….. Il m’arrive de stresser encore aujourd’hui, hein, mais ça n’a rien à voir avec avant et surtout, ça ne dure pas longtemps.

    J’ai commencé à proposer sur ma chaîne Youtube il y a peu des méditations guidées, j’espère qu’elles feront du bien à ceux qui les écouteront. C’est tout un processus pour arriver à tout ça, le truc c’est de rester régulier. Mais au bout du compte, les effets sont là et ils sont incroyables !! Alors n’hésitez pas : votre vie changera si vous vous y mettez et surtout, si vous méditez avec régularité 🙂

  • Au panier de Lina

    Coucou. De mon côté, le stress me rend également malade. Je fais régulièrement des crises d’ulcères à l’estomac, et 1 fois par an depuis 4 ans, je fais une grosse crise qui me couche complètement pendant 1 semaine.
    J’ai donc tenté de chercher des méthodes naturelles pour gérer ce stress. Je me suis mise au tricot car ça détend. J’ai également commencé à méditer, mais j’ai beaucoup de mal à m’y mettre. Je fais des exercices de respiration et ça m’apaise beaucoup, sauf si je suis énormément stressée au moment où je les fais, cat à ce moment là je suis incapable de chasser mes pensées. J’ai également fait des scans du corps en méditation et j’avais été surprise de ressentir des picotements dans mon corps aux endroits sur lesquels je m’attardais pendant le scan. Dernièrement j’ai arrêté de méditer car je ne prends plus le temps de le faire. Mais il faut que j’essaye de m’y remettre car ça me faisait un bien fou. Je le sentais detendue et zen comme après un massage. Bisous

  • Adeline

    Lina,
    Je te remercie sincèrement pour ton retour.
    Je suis désolée d’apprendre ce que tu fais une telle grosse crise par an. C’est terrible.
    Pour la méditation, je te suggère d’y aller petit à petit. As-tu suivi mes conseils dans d’autres articles, de commencer quelques secondes par jour et d’augmenter un tout petit peu chaque jour ?
    Je reste disponible si tu veux échanger de nouveau ensemble.
    Bien à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *