Une journée type dans ma vie de maman entrepreneure
Organisation

Une journée type dans ma vie de maman entrepreneure

Il y a quelques années, la maman salariée que j’étais rêvait de travailler à la maison et à son compte. Aujourd’hui, c’est réel, ce n’est plus un rêve. Je vis ma vie de maman entrepreneure. Et c’est vraiment la vie que j’aime mener, il n’y a plus de doute.

Visualiser la vie dont tu rêves est une bonne chose pour arriver à ton but. Alors aujourd’hui, je t’emmène pour une journée type dans ma vie de maman entrepreneure qui travaille à la maison. En espérant t’inspirer pour une nouvelle vie, peut-être ?

Temps de lecture estimé: 6 minutes

Le réveil

Le réveil d'une maman entrepreneure

Le matin, je suis le plus souvent la première debout. Je profite de quelques minutes de calme.

Comment je commence ma journée

Je me lève donc la première, mais en douceur ! Pas de sonnerie stridente, je l’ai remplacé par mon éveil lumière et ma ma montre connectée qui vibre au poignet.

Ensuite, plutôt que de filer direct à la salle de bain ou au petit-déjeuner, je prends une vingtaine de minutes en tête à tête avec moi-même. J’écris ce qu’il me passe par la tête, je lis un bouquin instructif et aussi quelques pages de mon magazine Odyssées d’Entrepreneurs.

Cela me permet de vider mes pensées et prendre une source d’inspiration pour la journée.

Le petit-déj

En général, mon homme se lève quand j’ai fini et nous prenons le petit-déjeuner ensemble.

Pas de grande préparation pour ce repas du matin. Je prends un yaourt nature fait maison, un peu de pain beurré tout en zieutant la vie des stars dans Voici.

Et oui, ça fait du bien de voir que les stars ont les mêmes problèmes que nous. Moi ça me détend et ça me fait bien rire. Chez Voici, ils sont forts parfois avec les jeux de mots et j’adore !

Ensuite je checke vite fait mon ordi, genre voir si le site est toujours fonctionnel. Bon, c’est pas tout, mais il est temps maintenant que je file à la salle de bains.

Les enfants se lèvent

Je parle de ma journée type et je n’ai pas encore parlé d’heure. Il est donc 6h05 quand je me lève. Je sais, ces 5 minutes peuvent paraître ridicules. Mais c’est tout moi ça. J’ai estimé que 6h10 faisait trop tard et je tiens à rester au lit 5 minutes de plus si c’est possible et ça l’est.

Il est maintenant 7h30. Les enfants se lèvent. Je laisse cette partie là au papa pendant que moi je suis à la salle de bains.

Ce qui est chouette, c’est que les enfants grandissent. À 6 et 9 ans, ils sont plutôt autonomes. Je suis fière d’eux, car ils préparent leur tenue tout seuls, etc.

Ah qu’il est loin le temps où ils étaient bébés et que je passais du temps à les préparer…

C’est l’heure de l’école

8h, il est bientôt l’heure de partir pour l’école. Mon homme, lui, part au boulot.

Un dernier petit brossage de cheveux pour ma grande fille, deux-trois querelles d’enfants à maîtriser, un check si les masques de l’après-midi sont dans les sacs et nous pouvons y aller.

Je ne pouvais quasiment jamais les conduire à l’école quand je bossais comme salariée. Je profite donc à fond de ce moment.

Et puis, parfois je prolonge par une petite balade pour me vider la tête. Ou alors, le mardi, je profite qu’il y ait un marché bio à 5 minutes à pieds de chez moi pour y faire un tour. Dans ma vie de maman salariée, tout cela était impossible.

Ma journée de travail de maman entrepreneure

Ma journée de travail de maman entrepreneure

C’est pas tout ça, mais on approche des 9h et il faudrait un songer à bosser un peu.

Avant de travailler

Mais pas avant d’avoir fait couler mon premier café de la journée !

Je n’aime pas le boire trop tôt le matin. Dans mon ancienne vie de salariée, je prenais le café en arrivant au boulot. Nous attendions quand même que la plupart des collègues soient arrivés.

J’ai gardé cette habitude. Une fois les enfants à l’école, et moi, rentrée à la maison, je mets ma casquette de maman entrepreneure. Et ça commence par une grande tasse de café.

Mais comme je suis à la maison, j’en profite aussi pour aérer en grand les chambres. Ca sera la seule tâche ménagère de ma journée de maman entrepreneure, promis. Mais je préfère le faire quand les enfants ne sont pas là.

Le matin

C’est le matin que je suis la plus productive. Enfin, surtout le moment de la journée où j’arrive à être la plus concentrée.

J’en profite pour écrire mes articles de blog à ce moment-là. Pour certains articles, je suis tellement à fond dedans que je peux rester 3 heures d’affilés sans bouger de mon bureau. Sauf pour me resservir un café, lol.

J’évite donc au maximum les réunions ou visio le matin, mais parfois il n’y a pas le choix. J’ai déjà essayé de faire les deux en même temps: écrire et suivre une masterclass. En fait, c’est une catastrophe. Tu n’es pas concentrée dans ce que tu écris donc tu n’avances pas et tu ne retiens rien de la masterclass.

Oh, mais il est déjà midi…

La pause repas

La pause repas, pour moi c’est sacré. À midi, je pose tout.

Pour le repas, soit j’ai décongelé un plat soit j’en prépare un en grande quantité que je congèlerais. J’applique ma méthode des 3 jours pour gagner du temps en cuisine le midi.

Depuis le début d’année à peu près, j’écoute des podcasts qui m’inspirent tout en cuisinant et en mangeant. Ca m’évite de regarder des infos déprimantes à la télé. J’ai aussi essayé de suivre une formation pendant l’heure du repas. Je ne te le conseille pas du tout 😂.

Et le vendredi, c’est aussi un point particulier de ma vie de maman qui travaille à la maison. Parce que je réserve le midi aux enfants. Je vais les chercher, nous mangeons tous les trois, on fait les fous sur le chemin du retour à l’école. C’est notre moment à nous.

Donc à moins d’avoir une réunion pile entre midi et deux le vendredi que je ne peux décaler, c’est priorité enfants !

L’après-midi

J’aime prendre une belle pause à midi. J’en profite aussi pour lire un peu, méditer (ah oui, j’ai un peu lâché dernièrement, oups).

Mais à 13 h 30, j’essaye de revenir devant l’ordinateur pour checker tous mes mails et répondre à tout le monde. Je suis d’ailleurs une formation en Customer Care 5 étoiles pour être plus performante sur le sujet et plus proche de mes lectrices.

14 h, je reprends le fil de ma journée. Ça peut être finir d’écrire l’article commencé le matin, mettre à jour d’anciens articles, préparer les prochains, faire de l’administratif aussi. Le vendredi est réservé à l’écriture de la newsletter et à la planification de la semaine suivante.

Enfin, depuis que j’ai suivi ma formation Optimisatrice, pour optimiser ta productivité selon ton cycle menstruel, je prévois des périodes avec plus ou moins de temps libre. Cela me permet soit de travailler si je suis en forme sinon je me repose.

Les enfants reviennent

L'histoire du soir

Ma vie de maman qui bosse est en train de prendre fin pour aujourd’hui. Il est 16h30, l’heure de la sortie.

C’est l’heure de la sortie

Normalement, j’avais prévu de les laisser une petite heure en garderie. Mais avec le COVID, je préfère les récupérer dès la fin des cours.

Et puis, c’est un moment unique où nous prenons le goûter tous ensemble. Ma grande fille va bientôt entrer en CM2 et tous ces petits moments ne dureront pas. Si ce temps tu ne le prends pas quand ils sont là. Après il sera trop tard.

Le mercredi, je prépare plein de petits gâteaux maison que je congèle et que je ressors pour le goûter. Les enfants adorent ça (et moi aussi, la gourmande, j’avoue). Après je les laisse souffler un peu avant d’attaquer les devoirs. D’ailleurs, ma fille n’a même plus besoin de moi (déjà, sniff).

Encore un peu de boulot

Avant d’attaquer les devoirs de mon fils et après le goûter, je me remets en général encore un peu au boulot.

Disons que je finis ce qu’il y a à finir plus que d’attaquer de nouvelles tâches.

Parce qu’entre toi et moi, travailler avec les enfants à côté, c’est dur. D’ailleurs durant le confinement de l’année dernière, si tu as télétravaillé, tu sais de quoi je parle.

Ensuite, c’est les devoirs, mais ça ne prend pas trop de temps. De plus que le mardi et le vendredi soir, on ne les fait pas. On reporte au mercredi ou au dimanche.

Début de soirée

Il est 18 h, j’arrête l’ordinateur et je mets ma casquette de maman tout court.

Je profite de ce temps pour faire du repassage, planifier les menus à venir, il y a aussi le bain des enfants.

Ensuite à 19h, je commence à préparer le repas (sauf le jeudi soir, c’est le soir des restes 😉).

On commence à manger entre 19h30 et 20h, c’est généralement à ce moment-là que le papa rentre du travail. Tu as pu voir qu’il n’est pas très présent en semaine. Son travail l’occupe énormément, il a des responsabilités, des astreintes. Bref, c’était d’autant plus compliqué à gérer sachant que nous n’avons pas de famille à moins de… 700 kms.

Après le repas, nous ne manquerions pour rien au monde l’histoire du soir. Même ma fille de 9 ans la réclame encore. Pour cela, nous avons un rituel bien ancré. On a chacun un enfant et on alterne chaque soir.

Les enfants sont couchés

21h et des poussières, ça y est. Enfin un peu de temps pour nous.

La réalité, c’est que bien souvent, nous sommes tous les deux crevés et qu’on finit devant une bonne série à la télé.

J’essaye aussi de lire quelques pages d’un roman avant de dormir, mais bien souvent je suis trop fatiguée à ce moment-là.

Et puis demain, une nouvelle journée et tout recommencera…

Conclusion

J’espère que cette immersion dans ma vie de maman entrepreneure t’a plu. Tu vois qu’il n’y a rien de fou.

Une vie trépidante, ce n’est pas non plus ce que je recherche. Ce que j’apprécie surtout c’est de pouvoir gérer moi-même mon équilibre vie perso/vie pro. De pouvoir gérer mes horaires sans me dire qu’un chef ou un patron n’y trouvera à redire. Ou encore avoir la boule au ventre de sacrifier une journée de congé pour faire garde-malade.

Et depuis que je compose mon emploi du temps en fonction de mon cycle, cela laisse de la place pour les vagues d’émotions qui m’envahissent ces jours-là. Ce qui est peu envisageable en entreprise.

Et toi, comment sont tes journées ? Une vie de maman entrepreneure te fais envie ?

Découvre aussi mes 10 astuces pour gagner du temps au quotidien.

.

Cet article t’a plu ? 📍 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard 😉

Tu peux aussi lire mon interview de mompreneuse sur le blog de La Plume et l’Etre.

Sauf mention contraire sur la photo, celles-ci proviennent du site Pixabay ou Pexels.

  •  
  •  
  •  
  • 4

Adeline

Salut ! Je suis Adeline. Le site est actuellement en transition vers un blog qui traitera plus spécifiquement de solutions pour se débarrasser enfin de son stress intériorisé. Les choses se mettent en place progressivement. Merci pour ta patience. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *