Envolée de papillon - 7 secrets pour lâcher prise
Développement Personnel

Mes 7 secrets pour lâcher prise [Pauline Cousserand]

Aujourd’hui j’ai le plaisir de recevoir Pauline Cousserand qui va te parler de lâcher prise.

Elle a suivi un long chemin en PMA pour avoir sa première fille. Et tu sais comme il est important de ne pas se laisser envahir par le stress durant cette période pour mettre toutes les chances de ton côté. Avec tout ce qu’elle a appris, elle a ensuite créé un accompagnement pour les futures mamans.

Ici, Pauline t’offre ses 7 secrets pour lâcher prise. Je pense qu’ils te seront utiles à toi aussi qui as du mal à lâcher la pression, même si tu n’es pas actuellement en désir d’enfant.

Qui n’a jamais entendu ces deux mots dans un parcours de désir d’enfant ?

Pendant toutes ces années à essayer de devenir maman, il me sortait même par les yeux et je répétais souvent « Plus facile à dire qu’à faire ».

Avant de vous livrer en détail mes 7 secrets, je vous en dévoile un peu plus sur moi:

Je suis Pauline Cousserand, créatrice du site infertiline et sa méthode « Tout est en moi » pour les femmes en désir d’enfant que vous pouvez découvrir en détail ici: https://infertiline.learnybox.com/programme-fertiline/

Praticienne Reiki depuis 2017 et coach spécialisée en fertilité.

Après 4 ans de parcours de PMA, j’ai créé un accompagnement sur mesure qui m’a permis d’être enceinte à 2 reprises: 1 FIV ICSI pour ma 1re fille suivie 9 mois après par une grossesse naturelle pour ma 2e fille. 

Je suis ravie de pouvoir vous partager mon expérience sur le blog d’Adeline que j’ai rencontré grâce à son super article sur l’homéopathie pour aider les femmes à être enceinte.

Revenons à présent sur les 7 secrets pour lâcher prise, mais avant toute chose il me semble utile de préciser ces 2 termes. 

C’est quoi concrètement lâcher prise ?

C’est la capacité à être dans le bien être quoiqu’il arrive.

Le lâcher-prise est un outil extrêmement puissant pour notre évolution personnelle et pour la réalisation de nos rêves.

Le mental et l’ego ont très peur de lâcher prise. C’est possible qu’une petite voix dans votre tête vous dise : “Mais alors ça veut dire qu’on ne fait plus rien, qu’on n’avance plus, que le monde ne changera jamais ?!”

Pas du tout !  Lâcher prise n’est pas synonyme de procrastination et de non-agir total. C’est un état intérieur différent, une vibration qui change. Vous cessez de mettre toute votre énergie dans cette résistance, et à la place vous surfez sur la vague pour transcender les événements.

En outre, c’est uniquement en ouvrant votre cœur, votre état d’esprit, votre intuition et vos yeux (oui, car on a tendance à occulter ou à fuir ce qui nous gêne !) que vous lâcherez véritablement prise.

Abandonnez dès maintenant votre résistance pour accueillir la situation grâce à mes 7 secrets que je vous dévoile ici.

femme heureuse

1 – Identifier clairement ce qui dépend de moi et ce qui ne dépend pas de moi

Il faut arrêter de s’accrocher à des choses qui ne dépendent pas de nous et se concentrer sur ce qui dépend de nous.

Écoutez bien cette phrase qui va révolutionner votre manière de faire et d‘être « La personne avec le comportement le plus flexible contrôlera le système ». Elle veut tout simplement dire que celui qui est le plus flexible contrôle le plus les choses !

À vous de gagner en capacité d’adaptation tout comme la fameuse histoire du chêne et du roseau: le roseau est flexible et résiste à la tempête alors que le chêne est d’apparence fort mais se casse à la moindre tempête.

On ne maitrise pas tout dans la vie comme certaines prises de décisions ou notre environnement.

À l’inverse, on peut contrôler certaines choses comme  notre souplesse, notre capacité d’adaptation et notre flexibilité.

2 – Regarder en face le problème avec bienveillance et prendre prise

Focalisez-vous d’abord sur les avantages que sur les inconvénients, en essayant de voir le positif de la situation.

Vous connaissez certainement cette célèbre expression : « Voir le verre à moitié plein ou à moitié vide ».

Alors de quel côté vous situez-vous ?

Lâcher prise ce n’est pas se résigner, baisser les bras, être d’accord ou laisser la situation s’empirer.

C’est une décision à prendre, puis à accepter.

3 – Faire confiance à la vie

Combien de fois avez-vous dit « C’est un mal pour un bien » après avoir vécu différentes expériences au cours de votre vie ?

La vie vous met sur votre chemin des expériences parfois négatives à première vue, mais qui vous permettent d’évoluer considérablement.

Demandez de l’aide et à plus grand que vous. Faites confiance à votre voix intérieure.

Dans quelques mois, cet éveil de conscience vous permettra de mieux appréhender les choses.

4 – Méditez et ayez la FOI

femme qui médite pour lâcher prise

Connectez-vous avec cette idée-là, regardez-la en face. Donnez-lui une place dans votre vie.

Utilisez l’affirmation suivante pour remplacer la vibration de guerre intérieure par une vibration de paix et d’amour pour vous:

Je reconnais l’existence de cette réalité. Je cesse de lutter. Je lâche prise. Je m’en remets à l’Univers pour me guider vers la meilleure évolution possible.

Je vous conseille de respirer et prendre soin de votre corps, votre posture est importante. Prenez également le temps de vous concentrer sur vos sensations corporelles.

5 – Se concentrer sur ce qui va bien

Il est essentiel parfois de changer de focus: on a l’impression que notre vie entière se concentre sur cette situation délicate.

Finalement, je vous conseille de vous appuyer sur les domaines de votre vie qui vont bien pour augmenter vos vibrations positives.

J’insiste beaucoup dans mon accompagnement sur l’importance d’équilibrer les 4 domaines de notre vie qui sont la vie personnelle, familiale, sociale et la vie de couple.`

6 – Prendre du recul

Cette situation ne nous définit pas, aura-t-elle encore de l’importance dans 5 ans ? Dites-vous bien que derrière chaque obstacle se cache un cadeau.

Chaque situation que vous vivez, même douloureuse, est là pour vous faire grandir et vous transformer. Parfois, notre mental contrôleur peut voir un obstacle là où en réalité se cache une pépite que l’on n’a encore décelée. Votre moi conscient peut mettre plus de temps à réaliser les choses.

Un inconvénient  à court terme peut devenir un avantage à long terme.

Faites donc confiance en la sagesse de l’Univers, qui ne veut que vous aider.

7 – Ne restez pas seule

Faites-vous accompagner, car on a toutes besoin d’être guidées quand on a la tête dans le guidon. Notre ego a souvent tendance à prendre le dessus.

Quand on a du mal à croire en soi et bien croire en quelqu’un d’autre, ça aide beaucoup et ça m’est arrivé comme je vous l’ai expliqué au début !

Et si vous vous sentez encore perdu et que vous aimeriez savoir par où commencer, cet article devrait vous intéresser : Remède contre l’infertilité.

Pour conclure, je vous conseille de vous offrir un instant de méditation chaque jour, de vous inscrire à des cercles de femmes pour partager vos ressentis et de vous faire accompagner par des professionnels de qualité.

Cet article t’a plu ? 📍 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard 😉

Sauf mention contraire sur la photo, celles-ci proviennent du site Pixabay ou Pexels.

  •  
  •  
  •  
  • 1

Adeline

Salut ! Je suis Adeline. Le site est actuellement en transition vers un blog qui traitera plus spécifiquement de solutions pour se débarrasser enfin de son stress intériorisé. Les choses se mettent en place progressivement. Merci pour ta patience. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

2 Commentaires

  • Annajo Janisz

    Salut Adeline, c’est génial que Pauline ait réussi à retranscrire toute son expérience pour aider non seulement celles qui souhaitent lâcher prise pour avoir le plus de chance de tomber enceintes, mais aussi toutes celles qui ont du mal à lâcher prise dans d’autres domaines.

    Pour en revenir à procréer quand on a des soucis pour le faire, j’ai une cousine qui a beaucoup souffert de ses divers échecs, jusqu’à ce qu’enfin, elle y parvienne (au bout de la 2è ou 3è FIV, c’est dire…) Ne jamais désespérer, c’est le mot-clé. Mais je sais qu’elle avait été dans une période de stress énorme et que ça ne l’avait pas aidée 🙁 L’accompagnement de Pauline aurait été plus que bienvenu pour elle.

  • Adeline

    Hello Annajo !
    Merci pour ton commentaire 🙂
    En effet, le stress est vraiment un point crucial qui réduit nos chances de tomber enceinte.
    Et ce d’autant plus qu’il est encore plus présent quand on a des difficultés…
    Etre accompagnée permet d’obtenir le recul que l’on arrive pas à avoir soi-même.
    A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *