Il faut bien que la foudre tombe quelque part - Evelyne Judrin
Lecture,  Policiers

Il faut bien que la foudre tombe quelque part – Evelyne Judrin

À Paris, un prédateur rôde autour des vieilles dames dans le quartier d’un ancien flic. Il fait semblant d’être une connaissance de cette personne. Bien sûr, tu peux imaginer la suite… Il faut bien que la foudre tombe quelque part. Et parfois, c’est à nos pieds.

Tu as envie d’en savoir un peu plus sur ce cosy murder tragi-cocasse ? Sur son auteure Evelyne Judrin ? Tu auras toutes les infos ici (mais pas trop, pour laisser du suspense).

Tu pourrais aussi être intéressé par Le sang de nos pères de Guy Morant.

Il faut bien que la foudre tombe quelque part – Le résumé

Il faut bien que la foudre tombe quelque part - résumé

Un prédateur au visage d’ange se promène dans les rues de Paris, il aborde des vieilles dames sans défenses et leur demande si elle le reconnaît. Et ça marche à tous les coups ! Il devient tour à tour un lointain cousin ou l’ami perdu de vue d’un fils… Une fois la confiance gagnée, il les dépouille et les tue sauvagement.

Sauf que cet assassin œuvre dans les quartiers de l’ancien commissaire Blum, aujourd’hui journaliste et auteur de romans policiers. Alors quand son coiffeur et ami Julien devient le suspect numéro un, Blum ne peut s’empêcher de mener une enquête parallèle.

– Ça commence à sentir très mauvais. On n’a pas d’indice.

– On ? Tu es redevenu flic ?

– Dans des moments comme ça, j’aimerais le redevenir, juste pour attraper ce détraqué et le mettre hors d’état de nuire. Mais les collègues feront ça très bien sans moi. C’est juste que j’imagine ma mère …

Il faut bien que la foudre tombe quelque part – Evelyne Judrin

Blum a effectivement l’intuition qu’un autre assassin en profite pour régler un conflit personnel.

Où acheter ce livre ?

Voir la version papier de Il faut bien que la foudre tombe quelque part de Evelyne Judrin sur Amazon.

Acheter et commencer à lire de suite la version ebook Kindle de Il faut bien que la foudre tombe quelque part de Evelyne Judrin sur Amazon.

[top]

Evelyne Judrin – L’auteure

Evelyne Judrin - auteure autoéditée

Evelyne Judrin adore la littérature policière et est une lectrice assidue de polars de tous horizons, français, anglo-saxons et nordiques. Elle aime y retrouver les passions humaines, mais aussi l’éclairage sociologique qui renseigne sur les sociétés où se passent les intrigues.

Pour elle, c’est la continuité des contes cruels de nos enfances qu’on nous racontait le soir avant de dormir et qui lui faisaient délicieusement peur. Finalement, Evelyne a aussi eu envie de raconter elle aussi des histoires qui font peur.

Elle a choisi de camper un personnage issu d’Europe Centrale, dans un univers qui lui est familier: un Paris populaire en voie de disparition, parce qu’ « on ne parle bien que de ce qu’on connaît ».

Après avoir découvert la plateforme d’édition Kindle Direct Publishing en 2016, elle s’est lancée en y déposant son premier roman Il faut bien que la foudre tombe quelque part sans grande conviction…. Mais à son agréable surprise, son livre a rencontré son public.

À ce jour, Evelyne Judrin a écrit trois romans. Sale temps pour les concierges est la suite du premier.

Voir tous les livres d’Evelyne Judrin sur Amazon.

[top]

Il faut bien que la foudre tombe quelque part – Mon avis

Il faut bien que la foudre tombe quelque part - chronique

J’ai commencé par lire le 2ème et le 3ème tome avant le premier. Je n’ai pas voulu attendre cette fois que le 4ème sorte pour enfin lire le premier !

Et j’ai vraiment bien fait ! Car j’ai pu en découvrir plus sur la vie de Blum, sur ses débuts et ses petites manies, les bases quoi. Même si ce manque ne m’avait pas gêné jusqu’à maintenant, ça fait plaisir de revenir un peu en arrière.

C’est comme une série que tu prends en cours de route, quand tu aimes, tu as envie de connaître le début.

Mais voyons voir ce qu’il a dans le ventre ce premier tome…

Les personnages

Léon Blum, ancien commissaire de police, est le personnage principal de ce polar. On découvre vraiment dans ce livre qui il est. On parle un peu de ses parents, un peu plus de Malika, qui est encore juste sa compagne du moment.

Blum est attachant, est bien qu’il ne soit plus flic, il a gardé des contacts et ne peut s’empêcher de mener sa petite enquête.

L’écriture

Ce livre convient à un large public de langue française, il est très bien écrit. Bien que ce soit un roman policier, il n’est pas dans le genre sanglant, même s’il y a du sang. Ce que je veux dire, c’est que l’accent n’est pas mis sur le côté morbide. C’est pourquoi il se classe dans les cosy-murder ou polars tragi-cocasse.

Ayant lu les deux tomes suivants, on remarque bien que l’auteure reste sur le même style. Même si on voit aussi que c’est un premier tome et qu’il est un poil en dessous des autres. Il manque aussi le petit Henri, il faut dire. Zut, j’ai spoilé un peu.

Il faut bien que la foudre tombe quelque part - avis

L’histoire

J’ai passé un bon moment avec les origines de Blum. Je ne me suis pas ennuyée, j’ai dégusté cet instant de lecture. Par moments, c’est un vrai sac de nœuds cette affaire, je l’avoue. Mais à la fin, tout se dénoue tranquillement.

Tu navigueras avec ce polar dans le Paris de Blum, entre des immigrés bobos et des travailleurs modestes. Un Paris réaliste (bien que je ne sois pas parisienne, lol).

Les aguicheurs de vieilles dames qui utilisent cette méthode, j’ai déjà vu ça dans la vraie vie. Par contre et heureusement, ces personnes n’ont pas été jusqu’au meurtre ! Dans une histoire, au contraire, je n’avais jamais vu ce sujet abordé. Donc j’ai trouvé ça chouette (enfin pas pour les vieilles dames).

Il y a une petite pointe d’humour dans ce polar, mais pas autant, j’ai trouvé, que dans des deux romans suivants. La scène que j’ai adorée, c’est quand la mère de Blum a ramené l’assassin chez elle…

Pour clore mon avis, c’était un plaisir pour moi de retrouver les origines de la série Blum. Je suis maintenant prête pour lire (le futur ?) tome quatre. Et si tu n’as encore rien lu de Evelyne Judrin, je te conseille de commencer par celui-ci !

[top]

Verdict

Il faut bien que la foudre tombe quelque part de Evelyne Judrin est un roman…

  • Avec un personnage très attachant: Léon blum;
  • Au style cosy-murder à croquer;
  • Une histoire (malheureusement) réaliste, mais qui se termine (presque) bien (ça dépend pour qui).

Envie de plonger dans l’univers de Blum ?

[top]

Il faut bien que la foudre tombe quelque part - Evelyne Judrin Pin

Cet article contient des liens affiliés.


guide Mes 10 astuces pour gagner du temps et profiter - Les avis de testing-girl

Tu as aimé cet article ? Et tu aimerais que je te donne quelques astuces pour être mieux organisée, avoir plus d'idées pour les repas du soir, avoir le temps de lire plus, etc ?

Reçois mon guide écrit spécialement pour toi avec mes 10 astuces pour gagner du temps et pouvoir profiter, ainsi que des infos inédites directement dans ta boîte mail chaque dimanche !

Profites-en dès maintenant, c'est totalement gratuit !

Envie d'une vie meilleure tout en te faisant plaisir sans culpabiliser et sans prise de tête ?

Tu veux en savoir plus sur qui je suis, quelles sont mes valeurs ? Regarde sur la page A propos de moi.

Je garde tes données privées et ne les partage qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Voir la politique de confidentialité pour plus d’informations.

close

Tu as aimé cet article ? Reçois chaque dimanche dans ta boîte mail les articles parus de la semaine !

Je garde tes données privées et ne les partage qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Voir la politique de confidentialité pour plus d’informations.

Adeline

Salut ! Je suis Adeline, 42 ans, blogueuse Lifestyle depuis 2012 ! Maman active de deux enfants (5 et 8 ans), j'aime lire, écrire, bien manger, la bière, le chocolat et je déteste me prendre la tête. Je vais t'aider à mieux vivre et à te faire plaisir, sans prise de tête, à travers mes avis honnêtes sur des produits utiles et pratiques. Je partage également mes lectures variées allant du polar au développement personnel. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

2 commentaires

    • Adeline

      Merci Lina,
      J’essaye d’en dire suffisamment sans dévoiler l’histoire. Donc j’espère que le résultat est à la hauteur.
      Après, c’est un polar c’est vrai, mais tu as vu que celui-là ce n’est pas un polar classique. À tenter peut-être, si le coeur t’en dit bien sûr 😉
      À bientôt.

Laisse-moi un commentaire ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *