Un bon jour pour mourir, un polar de Mark Edwards
Policiers

Un bon jour pour mourir, un polar de Mark Edwards

Des morts retrouvés souriants… on dirait presque qu’ils étaient heureux de mourir. L’inspectrice Imogen Evans comprend vite qu’elle a affaire à un tueur en série qui souhaite que ses victimes meurent dans le bonheur. C’est en tout cas une sacré enquête qu’elle devra mener dans Un bon jour pour mourir de Mark Edwards.

C’est un roman policier que j’ai envie de te faire découvrir, car j’ai bien aimé l’héroïne au cœur de l’enquête. Mais aussi le personnage de Ben, un jeune père divorcé reparti dans sa région natale en espérant des jours meilleurs…

Temps de lecture estimé: 4 minutes

Un bon jour pour mourir – Le livre

un bon jour pour mourir

Je te laisse en découvrir un peu plus sur l’histoire du livre Un bon jour pour mourir avec mon résumé et un extrait.

Le résumé

On est dans un coin tout à fait tranquille du Shropshire, un comté anglais des West Midlands. Pourtant, un troisième cadavre vient d’être retrouvé.

C’est Imogen Evans, une policière aux beaux cheveux roux qui est responsable de l’enquête. Elle pense fortement que c’est le même meurtrier à l’origine des trois meurtres.

En effet, toutes les victimes sont retrouvées en pleine extase, les yeux ouverts et un grand sourire figé sur leur visage.

En parallèle, Ben Hofland, jeune père divorcé, vient de revenir dans son village d’enfance. Après des temps durs, la chance semble lui sourire à nouveau.

Il trouve enfin du travail et son fils n’est plus persécuté au collège. Trop beau pour être vrai ?

L’extrait

Dès que l’inspectrice Imogen Evans avait appris la découverte d’un nouveau corps, elle avait su. On ne trouvait pas souvent des cadavres dans un endroit aussi pittoresque. Ils étaient d’ordinaires abandonnés dans les cuisines et les chambres à coucher où avait eu lieu le meurtre, jetés dans des fleuves ou enterrés dans des jardins. Elle n’avait pas eu besoin de connaître la cause du décès. Ni même l’état du corps. Son emplacement était suffisamment éloquent.

Son premier tueur en série, l’homme que les tabloïds appelaient « la Vipère du Shropshire », avait frappé –tel un serpent, les crocs chargés de venin –pour la troisième fois.

Imogen regarda autour d’elle. Nul doute que le lieu était magnifique. Le plus grandiose et ancien des trois. Le périmètre de sécurité était vaste, englobant les champs alentour et l’unique petite route d’accès. Les bénévoles qui avaient découvert le corps avaient été emmenés pour être interrogés. La presse n’était pas encore au courant et, Dieu merci, personne n’avait encore fait fuiter l’info sur Twitter, mais Imogen savait que ce répit ne durerait pas longtemps.

Un bon jour pour mourir – Mark Edwards

Où acheter ce livre Un bon jour pour mourir ?

Publié aux éditions Thomas & Mercer en septembre 2020, Un bon jour pour mourir de Mark Edwards est disponible sur Amazon.

Un bon jour pour mourir – Mon avis

livre de mark edwards un bon jour pour mourir

J’ai fait la connaissance de Mark Edwards avec Le berceau de la peur qu’il a co-écrit avec Louise Voss. Mais aussi avec Sur tes pas et Parce qu’elle m’aime que j’ai présenté dans mes meilleures lectures de 2018.

Dans l’ensemble, j’apprécie beaucoup ses livres, et c’est pourquoi j’ai choisi de lire Un bon jour pour mourir presque les yeux fermés via le service presse de Netgalley.

Les personnages

Dans ce roman, deux personnages principaux se distinguent.

Ben Hofland, celui qui n’a pas de chance. Sa femme est partie avec un autre et lui n’a pas eu d’autre choix que de revenir dans son village où il a passé son enfance. De plus, il s’occupe de son fils Ollie, à la tendance au surpoids, qui est au collège. Pour couronner le tout, la mère de Ben est en fin de vie, malade d’un cancer incurable.

Imogen Evans est une jeune policière qui s’est retrouvée dans cette région où il ne se passait rien jusqu’à maintenant. Elle va s’investir corps et âme dans cette enquête qui lui tient à cœur.

L’écriture

C’est un livre qui est facile à comprendre et à lire. L’écriture est fluide. Nous ne nous perdons pas dans des descriptions interminables et les noms des personnages sont facilement assimilables.

Je ne peux pas vraiment dire que j’ai reconnu le style de Mark Edwards dans ce roman policier. Il est assez différent, finalement, des autres livres que j’ai pu lire de lui.

L’histoire

Je peux dire que Un bon jour pour mourir est captivant. Mais c’est surtout en approchant de la fin qu’il était difficile de fermer le livre.

En ce qui concerne le degré de réalisme, on est certes dans la fiction, mais je n’ai pas trouvé d’incohérence qui serait vraiment préjudiciable. L’histoire reste proche de la vérité.

De plus, ces morts avec le sourire aux lèvres, avouons que c’est assez original. On est loin des scènes de crime gore. Le tueur est assez dérangé psychologiquement pour être tordu comme ça. Mais comme dans tous les bons livres, tu découvriras le pourquoi à la fin.

C’est aussi le genre de livre où tu peux en apprendre plus sur la psychologie des personnages, en plus de l’enquête à résoudre.

Par contre, je n’ai pas vraiment été émue ou à peine. Et vers la fin, je savais bien que le pire ne pouvait pas arriver. C’était donc une fin un peu attendue (sauf en ce qui concerne le meurtrier !).

Une nouvelle fois, je ne suis pas déçue par ce roman policier Un bon jour pour mourir de Mark Edwards. Il est rondement bien mené et il a tout pour passer un excellent moment de lecture.

Un mot sur l’auteur Mark Edwards

mark edwards auteur

Ancien agent du service client d’une compagnie ferroviaire, puis enseignant en anglais au Japon, Mark Edwards fut aussi directeur marketing. Aujourd’hui, il se consacre entièrement à l’écriture.

Mark Edwards est un auteur de thrillers psychologiques. Il s’inspire de ses modèles dont fait partie le célèbre Stephen King.

Un bon jour pour mourir est son sixième roman traduit en français après Parce qu’elle m’aime, Sur tes pas, L’Œuvre du Diable et deux livres co-écrits avec Louise Voss: Le Berceau de la peur et Les Bienheureuses.

Il vit dans les West Midlands en Angleterre avec sa femme, ses trois enfants et son chat.

A qui je recommande de lire Un bon jour pour mourir de Mark Edwards ?

Si tu aimes tout ce qui tourne autour d’une enquête policière, tu ne seras pas déçue.

Tu pourras également apprécier Un bon jour pour mourir si tu préfères quand l’héroïne est une femme, inspecteur de police, qui plus est.

Enfin, si tu n’es pas contre un petit voyage dans les contrées anglaises, il y a des coins sympas à découvrir dans ce livre.

Si tu penses que ce roman peut t’intéresser, n’hésite pas à lire les premières pages gratuitement en version Kindle 😉

Cet article t’a plu ? 📍 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard 😉

25 chroniques de livre
Badge Critiques à la Une
Badge 80%
Challenge NetGalley France 2018
Challenge NetGalley France 2019
Badge Lecteur professionnel

En savoir plus sur la région du Shropshire.

Livre reçu par Service Presse.

Certains liens dans cet article sont affiliés. Cela signifie que je touche une commission si tu achètes en cliquant sur ce lien, sans que le prix soit plus élevé pour toi. Un grand merci pour ton soutien !

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

  •  
  •  
  •  
  • 2

Adeline

Salut ! Je suis Adeline, 43 ans, blogueuse depuis 2012. J'ai toujours eu une petite graine en moi qui voulait entreprendre. Et j'ai toujours su que quand j'aurais des enfants, je travaillerais à la maison. La vérité, c'est que ça n'a pas toujours été aussi simple que ça. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *