Guide du solo-preneur : Entreprendre en solo, pour qui et comment ?
Bureau,  Développement Personnel,  Home,  Lecture

Le Guide du solo-preneur : Entreprendre en solo, pour qui et comment ?

Travailler en solo, de plus en plus de personnes y pense, et de plus en plus de femmes.

Pourquoi ?

Pour ne plus avoir de boss, être libre de ses horaires, mieux organiser son équilibre vie pro / vie perso, … les raisons sont nombreuses.

Mais entreprendre en solo ne veut pas seulement dire travailler en Freelance ou en tant que micro-entrepreneur, ça englobe aussi tous ceux qui font du Home Office à temps plein.

Toi aussi tu es intéressé par ces statuts ?

Mais connais-tu vraiment les avantages et surtout les contraintes de ce mode de vie ?

Le Guide du Solo-Preneur : Créateur d’entreprise, indépendant, freelance. Lancez-vous ! de Héloïse Tillinac paru chez Gualino en juin 2018 décrypte pour toi ce statut pour tout savoir avant de se lancer.

L’auteure Héloïse Tillinac

Héloïse Tillinac

Héloïse Tillinac a une formation de docteur en sciences politiques.

Aujourd’hui, elle est consultante en communication et coach au sein du cabinet Neowork et fondatrice du site slasheurs.fr (personnes qui cumulent plusieurs activités).

Après avoir enseigné à l’université durant sept ans, elle coache, entre autres, des indépendants et des entrepreneurs.

[top]

Le livre le Guide du Solo-Preneur

Guide du solo-preneur - Description

Ce guide est destiné à tous ceux qui hésitent encore (un peu ou beaucoup) à se lancer dans une carrière solo.

Après avoir défini ce qu’est un solo-preneur (on peut aussi bien être travailleur indépendant, pluriactif ou encore salarié) et vérifié si cette situation de « solitaire » nous convient bien, l’auteure nous donne toutes les bases pour être prêt à se lancer :

  • Le projet
  • Les aides 
  • Bien choisir son statut

Mais être solo-preneur, c’est aussi renoncer au cadre du salariat et il va falloir s’organiser au quotidien, ce que prend en compte ce guide en traitant des sujets comme :

  • S’entourer
  • Bien gérer son temps
  • Tracer des frontières
  • Prendre soin de soi
  • Établir un rythme
  • Cultiver sa créativité

Enfin, un solo-preneur est seul sur sa barque et il va devoir apprendre à naviguer contre vents et marées et le livre va aborder des sujets intéressants à connaître avant de se lancer :

  • Les risques psycho-sociaux (et oui, aussi)
  • Surmonter la crise d’identité professionnelle
  • Gérer le doute
  • Rebondir en cas d’échec
  • Et profiter !

Le guide conclut sur la gestion de sa carrière sur le long terme, et nous donne les clés des 10 commandements du solo-preneur.

Guide du solo-preneur : Créateur d’entreprise, indépendant, free-lance. Lancez-vous ! – Héloïse Tillinac – Gualino, Broché 16€ sur Amazon.

[top]

Mon avis sur le Guide du Solo-Preneur

Guide du solo-preneur - Avis

Je rêve, comme à peu près un français sur trois, d’être mon propre patron.

Je n’ai pas l’ambition de devenir la future Steeve Jobs, loin de là.

J’aimerais juste ne plus dépendre d’un patron ou d’un chef, décider moi-même et pour moi-même.

Ayant deux enfants, j’ai aussi envie de pouvoir organiser mon temps de travail pour coller aux exigences de l’école et voir grandir mes petits, pouvoir être disponible quand ils sont malades.

En bref, avoir une organisation vie personnelle / vie professionnelle optimale et travailler à la maison me permettrait tout cela.

Mais entre le rêve et la réalité, il faut sauter le pas !

Solo-preneur : rêve ou réalité ?

Jusqu’à récemment, je n’osais même pas franchir la première marche.

Guide du Solo-Preneur - Mindmapping

Le livre commence par tracer la personnalité « type » du solo-preneur, histoire de voir si cela peut vraiment nous correspondre.

Si l’on est trop attaché à nos avantages de salarié, par exemple, ça risque de ne pas « coller » et ça nous aide ainsi à avoir une bonne réflexion sur le sujet.

Pour ma part, bingo, je corresponds tout à fait au profil du solo-preneur.

[top]

Le parcours pour devenir solo-preneur

Ensuite, il y a toutes les pistes à connaître avant de se lancer : le parcours de la création d’entreprise, l’accompagnement que l’on peut avoir par les aides et surtout quel statut choisir.

Perso, vu ce que j’envisage comme chiffre d’affaires et vu que je préfère un régime simplifié où j’aurai 0 charge si 0 revenu, j’ai choisi l’auto-entrepreneuriat.

Guide du Solo-Preneur - Témoignages

Puis on aborde tout ce que l’on n’a pas pu prévoir en tant que salarié.

[top]

Je ne suis plus salarié, que se passe t-il ?

La gestion du quotidien !

Déjà, exit les relations avec les collègues, le café le matin pour raconter la soirée de la veille ou son week-end.

Mais le guide est plein de conseils et nous donne des astuces pour remédier à ce « vide », comme le coworking ou le réseau.

Il y a aussi les imprévus, la procrastination, le trop de charge de travail ou pas assez ou encore la famille qui pense que parce qu’on est à la maison, on peut aller chercher les enfants à l’école à 16h, récupérer un costume au pressing ou passer à la poste… voire s’installer chez nous pour un week-end à rallonge, puisque qu’on est là.

Dans ce chapitre, je pensais déjà avoir une organisation au top, bien que le cumul du blog et de mon boulot fait que le blog déborde très largement sur ma vie perso et donc, je n’ai pas assez de frontières, ce qui n’est pas bien du tout.

Et pour pallier à cela, il y a aussi de très bons conseils pour bien séparer nos deux vies, ce qui est très important puisqu’on va travailler à la maison, voire même en vacances ! 

Guide du Solo-Preneur - Conseil

[top]

Des hauts et des bas…

Le dernier chapitre aborde les hauts et les bas que l’on risque de rencontrer.

Cela va des risques psychosociaux qu’un travailleur indépendant peut rencontrer, parce qu’entre la surcharge, l’isolement, le stress, il existe bien un « entrepreneur blues ».

Ensuite, il faudra sortir de la norme salariale, surmonter sa crise d’identité professionnelle et surtout la construire via un storytelling !

Le doute viendra, à un moment ou un autre, et comme c’est une maladie contagieuse, il va falloir apprendre à le repérer, chasser le mauvais pour ne garder que celui qui nous fait garder les pieds sur terre, mais pas trop longtemps quand même.

L’échec, il paraît que c’est un passage obligé avant toute réussite.

À vérifier … ou pas, mais l’échec de l’entreprise ne veut pas dire l’échec de soi.

Il va falloir bien séparer les choses, sachant qu’un salarié qui quitte son poste pour un autre n’est pas considéré comme un échec et pourtant…

Enfin, il est important d’apprendre à profiter, à prendre du plaisir dans notre liberté d’entreprendre.

Pour terminer, il est conseillé de prendre des rendez-vous avec soi-même régulièrement pour faire des points sur la gestion de sa carrière à long terme.

Nos envies peuvent évoluer, on peut éventuellement réintégrer le salariat pendant quelque temps.

J’ai beaucoup aimé ce guide qui est une véritable aide pour démarrer rapidement et agir efficacement.

Ainsi on est confronté au « réel » avant de sauter dans « l’inconnu ». On aura été prévenu, en quelque sorte.

Pour terminer, de nombreux témoignages ponctuent le livre et l’enrichissent.

Le Guide du Solo-Preneur d’Héloïse Tillinac est un véritable accompagnement qui nous aidera à entreprendre en solo

Et toi, aimerais-tu entreprendre en solo et pour quelles raisons ?

[top]

Livre reçu par Service Presse.

Cet article contient des liens affiliés.

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.



5 étapes faciles pour devenir une maman sereine et épanouie

Deviens une maman active et épanouie !

J'ai passé près de 8 ans à tourner en rond, à stresser, tout en étant débordée avec deux jeunes enfants. Aujourd'hui, j'ai fini par sauter le pas pour un travail qui me ressemble.

J'ai réuni pour toi dans cet ebook 5 étapes essentielles (et faciles) sur lesquelles tu peux commencer à travailler dès maintenant sans avoir besoin de quitter ton travail (tout de suite).

En laissant ton e-mail, tu recevras également une newsletter une fois par semaine. Je garde tes données privées et ne les partage qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Voir la politique de confidentialité pour plus d’informations.

close

Tu es une maman stressée et débordée ? Reçois gratuitement 5 étapes faciles pour devenir une femme active et épanouie. En savoir plus.

En laissant ton e-mail, tu recevras également une newsletter une fois par semaine. Je garde tes données privées et ne les partage qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Voir la politique de confidentialité pour plus d’informations.

Adeline

Salut ! Je suis Adeline, 42 ans, blogueuse Lifestyle depuis 2012 ! Maman active de deux enfants (6 et 9 ans), j’étais complètement débordée, à courir sans cesse partout, stressée par le boulot et les bouchons. En 2019 j’ai pris mon destin en main en changeant pour une vie pro qui me correspond mieux. Aujourd’hui je suis une femme active et épanouie ! Mets toi aussi de la sérénité dans ton quotidien grâce à mes conseils à travers mes avis honnêtes sur des produits utiles et pratiques. Je partage également mon expérience de mon changement de vie et mes lectures variées allant du polar au développement personnel. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

6 Comments

  • callistta

    Quitter le salariat, mon dieu qu’est ce que j’aimerai.
    Je deteste la pause café avec les collègues, devoir raconté des trucs inutiles, entendre parlé des ragots des uns et des autres, mon dieu.
    J’aime tellement être chez moi devant mon ordi.
    Devoir cotôyer d’autres personnes j’en ai marre.
    Mais bon, n’ayant pas un rond de côté il me serai difficile de me lancé en tant qu’auto-entreprenneur comme cela.
    Je voudrai déjà tenté un cumul d’activité et si ça marche à voir plus tard.

  • Annajo Janisz

    Ça a vraiment l’air sympa et très complet, dis-donc, ce guide 🙂 Et il prend en compte beaucoup de choses auxquelles on n’aurait peut-être pas pensé… Et qui aurait risqué de nous retomber dessus — et pas en bien… C’est de plus écrit par quelqu’un qui sait de quoi elle parle, vu qu’elle en a fait son métier !

    Pour ma part, je m’apprête à me lancer dans la Grande Aventure de l’Autoentrepreneuriat (comme toi ^^) et je suis très motivée… Mais accompagnée par une personne qui coache les autoentrepreneurs de A à Z, sur ce chemin qui pourrait sembler régler bien des problèmes mais qui en fait n’est pas souvent de tout repos… Cette personne est là pour me faire redescendre de mon nuage, m’ancrer plus à la réalité de ce nouveau statut, et m’aider à construire une véritable STRATÉGIE, pour étudier la viabilité de mon projet. (je rejoins donc là le commentaire Citad-In).

    Mais tu dis que tout ça est bien expliqué dans le bouquin alors ça vaut le coup de l’acheter 🙂

    • Adeline

      Oui, il est vraiment sympa.
      Le but ultime est de savoir être sur son nuage pour les idées, la motivation,… tout en restant ancré dans la réalité pour avoir les pieds sur terre.
      Ce guide va au delà des conseils purement pratique puisqu’il conseille aussi sur le mode de vie du solo, mettre des frontières entre vie perso et vie pro…. tout ça est très intéressant.
      Et c’est agréable à lire, ça va assez vite (ça n’est pas le pavé de 700 pages, tu vois de quoi je parle 😉

  • Citad-In

    Coucou !
    A ne pas négliger dans tout projet : une étude de marché, un passage par la CCI ou Chambre des métiers de ta région selon ce que tu veux créer. Ce serait dommage d’abandonner un rêve sans avoir toutes les infos, je pense 😉

    • Adeline

      Mais tout ça est bien dit dans le livre, compréhensible par les plus débutant Citad-In, ne t’en fais pas.
      Par contre, on y trouve d’autres infos qu’on ne trouve pas partout, je pense.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *