L'Américaine
Littérature

L’Américaine de Catherine Bardon

L’Américaine, c’est Ruth, née sous la plume de Catherine Bardon. Elle quitte la République Dominicaine pour New York où des études de journalisme l’attendent.

Ce roman est bien plus qu’un récit sur une jeune fille dans les années soixante. Ruth, fille d’immigrés, ne sait plus vraiment qui elle est. Découvre ici toutes les richesses que peut t’apporter cette lecture.

Tu pourrais aussi être intéressée par Ceux qui s’aiment finissent toujours par se retrouver de Sonia Dagotor.

L’américaine – Le résumé

Livre numérique Kindle L'Américaine de Catherine Bardon

On est en 1961, Ruth est sur le bateau qui la conduit à New York. Cette jeune fille quitte son île natale, la République Dominicaine, pour l’université et un stage au Times.

Elle rêve de devenir journaliste, dans les traces de son père, aujourd’hui décédé. Ruth y découvrira l’amitié, le rock, mais aussi l’amour. Elle sera bouleversée par l’assassinat de Kennedy, la marche pour les droits civiques, les frémissements de la contre-culture, etc. Elle deviendra une véritable New-Yorkaise.

Mais Ruth a laissé derrière elle sa famille dans un pays où la guerre civile fait rage. De plus, Ruth a beau être dominicaine, ses parents sont juifs originaires d’Autriche. Entre l’Amérique, la République Dominicaine ou encore Israël où vit sa marraine, Ruth ne sait plus très bien qui elle est vraiment.

Alors qu’elle entre dans sa vie d’adulte, Ruth se questionne beaucoup sur son avenir, sur son identité. Trouvera-t-elle des réponses ?

Tu vois, je ne suis pas capable de grand-chose. J’ai l’impression de faire de l’amateurisme partout où je passe, de rester à la surface des choses et de passer entre les gouttes sans jamais m’investir. En vérité, je ne sais pas qui je suis, ni qui je veux devenir ; je ne sais pas où je veux vivre, ni comment, ni de quoi.

L’Américaine – Catherine Bardon

Où acheter ce livre ?

Voir l’édition brochée de L’américaine de Catherine Bardon sur Amazon.

Voir l’édition poche de L’américaine de Catherine Bardon sur Amazon.

Acheter et lire de suite L’américaine de Catherine Bardon avec le livre numérique Kindle.

L’Américaine est aussi disponible sur le site Decitre.

[Top]

Catherine Bardon – L’auteure

Catherine Bardon Auteure de L'Américaine

Catherine Bardon est une auteure française. Le livre étant publié aux éditions Les Escales, je pensais que cette maison d’édition ne proposait que de la littérature étrangère. Ce n’est pas le cas ici.

Pourtant, ses ouvrages emmènent tout de même les lecteurs assez loin, puisque l’auteure est amoureuse de la République dominicaine. Catherine Bardon a aussi écrit des guides de voyages, ainsi qu’un livre de photographies sur ce pays. Elle y a d’ailleurs passé de nombreuses années.

Aujourd’hui elle vit à Paris et a publié la saga Les Déracinés en trois tomes. L’Américaine en est le deuxième.

Voir tous les livres de Catherine Bardon sur Amazon.

[Top]

L’américaine de Catherine Bardon – Mon avis

Femme en train de lire à New York années soixante

Je ne suis pas une fan de littérature historique, mais comme tu le sais, j’aime diversifier mes lectures.

Et j’aime aussi beaucoup lire de temps en temps les livres parus aux éditions Les Escales. Je trouve qu’ils nous font faire des découvertes lointaines et ils sont souvent très intéressants à lire, très divertissants.

Ce livre est le deuxième volume de la saga, je n’avais pas du tout fait attention. Au début j’ai eu un peu peur avec la liste des personnages. J’ai eu peur que ce soit trop compliqué de rentrer dans l’histoire. Finalement, pas du tout.

Mais je te laisse découvrir mon avis plus détaillé ci-dessous.

Les personnages

Le personnage principal est Ruth Rosenheck, née en 1940 à Sosúa, en République Dominicaine. Ses parents venaient d’arriver quelques mois auparavant.

Ruth a un frère plus âgé qui, lui, est né en Autriche. Elle a aussi eu une petite sœur qui n’a vécu que cinq jours.

Son père Wilhelm est né à Vienne en 1906, ses parents à lui sont décédés pendant la Shoah. Il a épousé Almah (la mère de Ruth) en 1935 et ils ont fuit l’Autriche fin 1938.

Ce que j’aime dans le personnage de Ruth, c’est son héritage peu commun et sa quête de sens, aussi bien dans ses racines que pour sa vie future. Les deux étant un peu liés. Il faut savoir qui on est pour savoir où on veut aller.

Découvre aussi le livre L’arbre de Johanne: un roman de Karine Carville

L’écriture

Je ne vais pas dire que c’est un livre hyper simple à lire. Il faut déjà situer où se trouve Sosúa, se placer dans le passé, à une époque que je n’ai pas connue. Mais l’histoire est bien rédigée et au bout de quelques pages, on est complètement immergé.

Pour le style, j’ai presque eu l’impression de lire le journal de Ruth. Comme un témoignage du passé. Cependant, la vie continue aussi à Sosúa où l’on retrouve de temps en temps l’histoire d’Almah.

L'Américaine couverture livre

L’histoire

Le format broché est assez conséquent avec ses 480 pages, mais je ne me suis pas ennuyée. Les chapitres s’enchaînent les uns après les autres sans s’en rendre compte.

Je disais un peu plus haut que j’avais l’impression de lire le journal tenu par Ruth. En effet, bien que ce soit une fiction, le récit est très réaliste et aussi très instructif.

En outre, je n’ai pas lu le premier tome. Finalement, cela ne m’a pas du tout gêné. Il y a énormément de retours sur le passé des personnages pour comprendre pourquoi ils en sont là aujourd’hui. Par conséquent, je me demande même si celui ou celle qui a lu Les Déracinés n’a pas l’impression de relire la moitié (j’exagère un peu) du premier tome. Cela dit, ce livre m’a donné envie de lire le troisième tome, mais pas forcément le premier.

Un dernier point que je voulais aborder dans mon avis sur l’histoire, c’est qu’elle apporte énormément d’un point de vue intellectuel. Je me suis retrouvée dans le personnage de Ruth. Au moment où elle déprime (voir l’extrait plus haut), je me suis déjà dit ces paroles. J’ai même eu l’impression de m’entendre. C’est bien de lire qu’on n’est pas seule à avoir déjà eu ce genre de pensées négatives.

[Top]

Pourquoi lire L’américaine de Catherine Bardon ?

Ce livre n’est pas qu’un livre historique qui se passe à l’étranger. C’est un livre très enrichissant d’un point de vue personnel. Un livre qui peut même être rassurant sur certaines émotions que tu peux ressentir, ou que tu as déjà ressenties. Bref, un livre qui a toute sa place sur ta table de chevet !

Un dernier extrait inspirant pour terminer…

Elle devait arrêter de rêver sa vie une fois pour toutes et être réaliste. Faire un choix. Et s’y tenir. Une fois pour toutes. Cela impliquait des sacrifices bien sûr. Et c’était bien ce à quoi elle avait le plus de mal à se résoudre. Réduire le champ des possibles en prenant une voie. Se défaire du poids des remords et des regrets, en sachant que toute blessure cicatrice avec le temps.

Tentée par cette lecture ?

[Top]

Tu pourrais aussi être intéressée par mon avis sur le livre Une bouteille de larmes de Nick Alexander.

25 chroniques de livre
Badge Critiques à la Une
Badge 80%
Challenge NetGalley France 2018
Challenge NetGalley France 2019
Badge Lecteur professionnel

Livre reçu par Service Presse.

Certains liens dans cet article sont affiliés. Cela signifie que je touche une commission si tu achètes en cliquant sur ce lien, sans que le prix soit plus élevé pour toi. Un grand merci pour ton soutien !

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.


  •  
  •  
  •  
  • 16

Adeline

Salut ! Je suis Adeline. Le site est actuellement en transition vers un blog qui traitera plus spécifiquement de solutions pour se débarrasser enfin de son stress intériorisé. Les choses se mettent en place progressivement. Merci pour ta patience. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *