une mort absurde laura wilson
Policiers

Une mort absurde de Laura Wilson

Je vous présente aujourd’hui Une mort absurde de Laura Wilson.

Résumé vu sur Amazon:

Les Londoniens épuisés par 5 ans de conflit vivent dans la terreur des V1 d’Hitler. L’inspecteur Stratton trouve cependant l’énergie pour s’atteler à une nouvelle enquête : le décès suspect d’un médecin, puis d’une infirmière de l’hôpital de Fitzrovia Middlesex. Il semblerait qu’un individu passé maître dans l’art d’usurper les identités, évolue et tue à sa guise, et Stratton est prêt à en découdre avec cet homme sans visage… De son côté, Jenny, sa femme, croise la route d’une rescapée des bombardements qui affirme que son mari est un imposteur. Y a-t-il un lien entre le Centre de secours aux sinistrés, où elle travaille, et l’enquête de Ted à l’hôpital ? Au fur et à mesure que l’enquête s’épaissit, les Stratton découvrent qu’ils sont peut-être eux aussi en danger de mort…
Un thriller psychologique mené de main de maître dans l’atmosphère lourde et irréelle d’une ville en ruines. 

Laura Wilson est l’auteur de 7 romans, parmi lesquels La Guerre de Stratton, couronné par l’Ellis Peters Historical Award et L’Amant anglais, prix du polar européen, tous deux parus chez Albin Michel.

Mon avis:

Ce que j’aime bien chez Amazon c’est qu’il me donne l’occasion de lire des livres d’horizon différents, que je pense, n’aurai pas lu sinon.

Celui là est sur fond de guerre mondiale, la 2ème. En général, ce n’est pas ma tasse de thé, les guerres. Mais ce qui a fait que j’ai choisi celui-ci, c’est le thriller qui n’a rien à voir avec la guerre. La guerre, c’est juste une trame de fond.

Ce qui s’est révélé vrai dans le bouquin.

Le point de départ, c’est des tirs de V1, deux-trois maisons bombardées, des gens, dont l’inspecteur Stratton qui vont dans les décombres essayer de sauver ce qu’il y a à sauver.

Et puis il y ce mort suspect, un médecin, puis une infirmière,… bref ça commence à faire beaucoup dans cet hôpital.

L’intrigue est donc intéressante, on voit que la vie à Londres à cette époque n’était pas rose, et il y a des profils psychologique intéressants, les personnages sont attachants.

Malgré tout, j’ai moyennement aimé. Disons que j’ai bien aimé, mais je n’ai pas adoré, ni dévoré ce bouquin.

Pourquoi ?

Je ne sais pas le dire, ça doit être un tout.

Mais après, à chacun ses goût, et je vous recommande quand même ce livre si vous êtes intéressés.

Certains liens dans cet article sont affiliés. Cela signifie que je touche une commission si tu achètes en cliquant sur ce lien, sans que le prix soit plus élevé pour toi. Un grand merci pour ton soutien !

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

  •  
  •  
  •  
  •  

Adeline

Salut ! Je suis Adeline, 43 ans, blogueuse depuis 2012. J'ai toujours eu une petite graine en moi qui voulait entreprendre. Et j'ai toujours su que quand j'aurais des enfants, je travaillerais à la maison. La vérité, c'est que ça n'a pas toujours été aussi simple que ça. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *