stress aliments à éviter
Bien dans mon corps

Stress: Le n°1 des aliments que tu devrais éviter pour une vie plus zen

L’alimentation, c’est quelque chose vers lequel j’avais l’habitude de me tourner quand j’étais stressée.

Quoi de plus rassurant et bienfaisant, que manger une barre chocolatée en pleine journée au bureau ? Une pause qui fait plus de bien à notre moral en berne qu’à la silhouette.

Mais j’ai découvert que le sucre avait d’autres pouvoirs insoupçonnés. Il agit bien sur le stress, mais pas comme tu le penses.

Ce sucre, réconfortant sur le moment, est aussi un des premiers aliments à éviter contre le stress.

Ci-dessous, tu pourras lire mes découvertes à son sujet et ce que tu peux faire pour diminuer le sucre sans mal. Moi, la bouche sucrée, j’y arrive petit à petit, alors pourquoi pas toi ?

👀⏱️ 6 minutes

Le sucre, ennemi adoré du stress

Je savais qu’on était attiré par le sucré (pour d’autres, c’est le salé) que par les légumes en cas de stress.

Mais en visionnant la conférence de Lucile Frégeac, coach santé à l’occasion du 2ème Sommet Kiffe ton Cycle sur le syndrome Prémenstruel, je suis tombée de ma chaise, tant j’ai appris des choses intéressantes sur le sujet.

En effet, les montagnes russes du stress nous donnent des fringales, de grosses envies de sucre.

Le truc, c’est que ça peut aller au mal de tête, voire au vertige, tu as vraiment l’impression que tu dois manger quelque chose pour que ça aille mieux.

Ce qui est vrai, l’effet immédiat du sucre est d’augmenter la sérotonine (l’hormone du bien-être) et de faire baisser la production de dopamine et de noradrénaline (les hormones associées au stress).

Malheureusement, les bienfaits sont de courte durée. Ça aurait été trop beau.

En réalité, quand tu manges sucré, le corps doit compenser après en sécrétant de l’insuline par le pancréas. Parce que le corps aime garder son taux de glucose stable dans la journée.

Tu imagines quand les prises sucrées arrivent trop fréquemment ?

Déjà, d’une, ton pancréas se fatigue et ça stresse ton corps… qui va sécréter du cortisol, l’hormone du stress !

⚠️ Le truc vicieux, c’est qu’un régime trop restrictif stresse aussi le corps et peut donner les mêmes résultats.

En plus d’amplifier le déséquilibre hormonal, les fringales sucrées finissent par te rendre encore plus stressée et à avoir encore plus de fringales… C’est le chien qui se mord la queue.

Mais rien n’est perdu, une fois ce mécanisme bien compris, c’est déjà plus facile de mettre des choses en place. Découvre comment diminuer le sucre ci-dessous.

Comment diminuer le sucre, ennemi n°1 des aliments

Comme tu l’as vu, un repas trop sucré, mais surtout les fringales entre les repas posent problème dans l’apport trop élevé du glucose dans le sang.

sucre aliment éviter stress
Image par congerdesign de Pixabay

Le 1er conseil de Lucile Frégeac est donc de limiter les fringales.

Limiter les fringales

Concrètement, les fringales apparaissent petit à petit pour compenser des émotions désagréables.

D’après Sandra FM, docteur en santé publique et psychologue, dans la conférence Gestion des pulsions alimentaires du 2ème Sommet Kiffe ton Cycle sur le syndrome Prémenstruel, l’alimentation doit rester avant tout un plaisir.

Dans un premier temps, si tu as besoin de te jeter sur le paquet de gâteau, tu commences par en prendre un seul, tu le manges doucement et t’en profites un maximum. Si besoin, tu en mangeras un 2ème ou un 3ème.

Tu réponds au besoin de ton cerveau, tu limites tes fringales, le tout sans frustration.

Tu peux aussi essayer dans un deuxième temps de pratiquer une activité agréable qui permettra de combler la sérotonine.

Dans un deuxième temps, tu peux limiter les fringales dans la journée en rééquilibrant les repas, comme le petit déjeuner.

On change (un peu) ses habitudes au petit déjeuner

Deuxièmement, on peut revoir notre façon de manger le matin au petit déjeuner. Clairement, selon Lucile Frégeac, la baguette de pain blanche tartinée de confiture, ça n’est pas le p’tit déj idéal pour bien commencer la journée.

On remplace si possible par du pain complet ou semi complet, des flocons d’avoine ou encore du muesli sans sucre ajouté.

Tu peux essayer de manger des œufs (coque, au plat, dur…), c’est hyper bon pour la régulation de la glycémie, car ça ralentit fortement l’assimilation du glucose et ça abaisse l’indice glycémique du repas.

Et on complète par des matières grasses saines: graines (lin, tournesol, amandes…), purée d’oléagineux, huiles (coco, olive…) contenant des oméga 3, oméga 6.

Et le chocolat ?

Le chocolat est très bien pour son apport en magnésium et en sérotonine.

Le choisir de qualité, le plus noir possible et déguster un carré plutôt en fin de repas que de s’enfiler la tablette entre deux repas.

De manière générale, le but est de réduire ses apports en sucre brut, de prendre des en-cas plus sains en cas de fringale et de prendre de vrais repas qui rassasient bien.

Des outils pour t’aider

Voici quelques idées testées par moi-même pour te faciliter la vie et limiter tes envies de sucre en douceur.

Quelques idées d’en-cas plus sain

Plutôt que les barres chocolatées ou autres gâteaux bien sucrés, en cas de petit creux, tu peux opter pour les oléagineux, comme les fruits à coque Happy Belly ou le mélange de noix bio Mundo Feliz.

Les oléagineux peuvent être associés à des fruits séchés, dont ils ralentiront l’assimilation des sucres pour une glycémie plus stable. Le mélange de fruits séchés bio Biopocket est pour cela très intéressant.

Un livre pour te détoxifier du sucre

Tu es addict au sucre et tu as conscience qu’il prend beaucoup trop de place dans ta vie ?

Le cahier Détox Sucre est un guide très complet pour se libérer du sucre sans frustration.

Ce livre va beaucoup plus loin que juste régler la question alimentaire. C’est pourquoi je le trouve très intéressant, car très pratico-pratique et bienveillant.

Un accompagnement global avec Kiffe ton SPM

Si tu as remarqué que tes fringales de sucre revenaient plus souvent avant d’avoir tes règles, et que tu as d’autres symptômes associés (acné, rétention d’eau, etc.) c’est que tu as sûrement un syndrome prémenstruel.

Ce syndrome a tendance à amplifier les envies de sucre et plusieurs leviers peuvent être activés pour les diminuer.

Pour le savoir et être accompagnée de façon globale durant 3 mois (et même plus) par une naturopathe et une consultante en psychologie du cycle menstruel, il y a le programme Kiffe ton Syndrome Prémenstruel.

💡 Bon à savoir, tu as 14 jours pour tester le programme, le temps de faire le bilan et de voir si tu es vraiment concernée 😉

J’espère vraiment avoir pu t’aider à travers cet article à mieux comprendre l’effet du sucre sur le stress et pourquoi c’est un des premiers aliments à éviter. J’espère aussi que les pistes proposées pour le limiter sans frustration t’auront été utiles.

Cet article t’a plu ? 📍 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard 😉

A lire aussi:

L’eau, le meilleur anti-stress naturel, mais pas n’importe laquelle !

Sources:

Comment le sucre calme nos angoisses – Le Figaro Santé

2ème Sommet Kiffe ton Cycle sur le syndrome Prémenstruel

Certains liens dans cet article sont affiliés. Cela signifie que je touche une commission si tu achètes en cliquant sur ce lien, sans que le prix soit plus élevé pour toi. Un grand merci pour ton soutien !

Adeline

Salut ! Je suis Adeline. Grande stressée de nature, aujourd'hui je me soigne et je partage sur le blog des solutions pour se débarrasser enfin de son stress intériorisé. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour être notifiée de tous les commentaires à venir ou seulement des réponses aux tiens via e-mail, fais ton choix ci-dessus.