Chronique - La rivière de l'oubli - Cai Jun
Thrillers

[Chronique] La Rivière de l’Oubli – Cai Jun

Fan de thriller et romans policiers et envie de sortir des sentiers battus ?

Venez en plein cœur de la Chine à la rencontre de Shen Ming (ou de son fantôme) pour tenter de résoudre le mystère de son assassinat et pourquoi pas prendre sa revanche ?

 La rivière de l’oubli, le roman de Cai Jun paru en septembre 2018 chez XO éditions, promet une bonne dose de suspense.

L’auteur Cai Jun

Cai Jun - Auteur

Cai Jun est un auteur chinois né à Shanghai il y a 40 ans.

Connu pour son imagination inépuisable et son incroyable sens du suspense, il est même surnommé le « Stephen King chinois« .

Cai Jun a déjà vendu plus de 13 millions de livres à travers le monde et son rayonnement international ne cesse de croître.

[Top]

Le livre La rivière de l’oubli

La rivière de l'oubli - Cai Jun - Thriller - Résumé

Nous sommes en juin 1995, dans la Chine du nord.

Une lycéenne, Liu Man, élève de terminale du lycée Nanming est retrouvée morte empoisonnée sur les toits.

Son professeur de chinois, Shen Ming, ne tardera pas à être le suspect numéro un.

Mais quelques jours plus tard, celui-ci sera retrouvé poignardé près de l’école, à côté d’une usine désaffectée.

Quelques années plus tard, un jeune garçon, Si Wang, aura un comportement étrange

Shen Ming aurait-il traversé la rivière de l’oubli pour se réincarner et se venger ?

Huang Hai, inspecteur de police chargé de l’enquête, arrivera-t-il à démêler le vrai du faux ?

La rivière de l’oubli – Cai Jun – XO Editions, Broché 21,90€, Kindle 13,99€.

[Top]

Mon avis sur le roman La rivière de l’oubli de Cai Jun

La rivière de l'oubli - Cai Jun - Avis

Qui veut dire livre chinois, veut dire personnages chinois et j’ai eu très peur, au départ, d’être vraiment perdue dans les différents noms.

Heureusement, l’éditeur a pensé à nous et nous a mis la liste des principaux personnages, par ordre d’apparition, avec leur genre et leur fonction, dès le début du bouquin.

J’ai d’ailleurs placé un marque-page pour pouvoir y revenir facilement.

Ça aide beaucoup et finalement, si j’ai été un peu perdue par la suite, ça ne sera pas à cause de leurs noms.

La rivière de l'oubli - Cai Jun - Extrait

L’intrigue de l’histoire arrive rapidement, on a très vite quelques victimes et un mystérieux meurtrier.

On navigue aussi entre le réel et l’irréel avec le possible passage du royaume des morts du personnage Shen Ming vers le monde réel sous fond de vengeance.

Le style est assez abordable, mais la lecture peut paraître parfois un peu compliquée, tant elle se passe à des époques différentes, des endroits différents et mêle énormément de personnages.

La morale finale de ce bouquin met sûrement le doigt sur l’importance et l’ampleur que peut prendre une rumeur, bien que le livre dévoile bien plus que ça.

La rivière de l’oubli de Cai Jun, c’est un assassin, des victimes, de la réincarnation, de la vengeance et beaucoup de suspense.

Et toi, penses-tu qu’il est possible de franchir la rivière de l’oubli ?

[Top]

25 chroniques de livre
Badge Critiques à la Une
Badge 80%
Challenge NetGalley France 2018
Challenge NetGalley France 2019
Badge Lecteur professionnel

Livre reçu par Service Presse.

Certains liens dans cet article sont affiliés. Cela signifie que je touche une commission si tu achètes en cliquant sur ce lien, sans que le prix soit plus élevé pour toi. Un grand merci pour ton soutien !

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.


  •  
  •  
  •  
  •  

Adeline

Salut ! Je suis Adeline, 43 ans, blogueuse depuis 2012. J'ai toujours eu une petite graine en moi qui voulait entreprendre. Et j'ai toujours su que quand j'aurais des enfants, je travaillerais à la maison. La vérité, c'est que ça n'a pas toujours été aussi simple que ça. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

4 Commentaires

  • FLaure

    Une liseuse facilite la lecture puisque l’on peut surligner et mettre des notes. Avec ce genre de livre on doit apprécier.
    Bonne journée, FLaure

  • Citad-In

    Coucou !
    L’univers de ce livre, malgré une grande différence culturelle, me rappelle celui de C. Pike : meurtre, vengeance, réincarnation, enquête… J’accroche facilement 🙂

  • Adeline

    Salut FLaure,
    C’est vrai que c’est très pratique pour ça. Et on peut surligner, retirer, remettre… sans abîmer le livre !
    On peut aussi retrouver ses notes plus facilement.
    Bonne journée !

  • Adeline

    Salut Citad-In,
    Effectivement, il arrive qu’un livre nous en rappelle un autre, pourtant d’un autre univers.
    Ca m’est arrivé en lisant la chronique d’un livre que je n’ai pas encore lu, mêmes impressions, pourtant, pas la même histoire.
    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *