Assistante maternelle et fière de l'être ! - Portraits et confidences de nounous Broché – 23 août 2017 de Françoise Näser - Critique
Bébé,  Enfant,  Lecture,  Maman,  Témoignage

Assistante maternelle et fière de l’être ! de Françoise Näser [Critique]

Parents employeurs d’une assistante maternelle, ne vous ai-t-il jamais arrivé de vouloir savoir ce qu’il se passe chez nounou une fois la porte refermée ?

Ce livre Assistante maternelle et fière de l’être ! de Françoise Näser, paru aux éditions Dunod en août 2017, ne vous dira pas ce qu’il se passe avec votre enfant en particulier, mais il apporte des réponses et surtout il redonne ses lettres de noblesses à ce beau métier d’Assistante Maternelle.

L’auteure Françoise Näser

 Françoise Näser - Assistante maternelle

Françoise Näser est elle-même assistante maternelle et maman de 4 enfants.

Dans son dernier livre Assistante maternelle et fière de l’être !, Françoise a recueilli plusieurs témoignages et nous propose de découvrir de l’intérieur, un métier passionnant aux multiples facettes.

Françoise Näser a aussi écrit Une vraie vie de nounou, paru en 2012

Le livre Assistante maternelle et fière de l’être ! – Portraits et confidences de nounous

Assistante maternelle et fière de l'être ! - Portraits et confidences de nounous de Françoise Näser - Résumé

Le livre est découpé en plusieurs chapitres qui traitent chacun d’un sujet sensible à propos des assistantes maternelles.

A commencer par détruire toutes les idées reçues, comme « C’est un travail facile », « Au parc, la nounou papote avec ses copines au lieu de s’occuper des enfants », « Jouer avec un enfant, c’est pas vraiment un travail », « Nounou met les enfants à la sieste pour regarder son feuilleton préféré », « Les nounous ne gardent les enfants que pour l’argent »… et j’en passe.

Avouez que vous avez déjà pensé au moins une fois à une de ses affirmations. 

Et bien, on va voir que le métier de nounou, ça n’est pas vraiment ça.

Que les nounous aménagent un espace de « travail » chez elles tous les matins pour accueillir les enfants la journée, pour remettre leur espace privé le soir. La famille doit faire avec.

Que les ass mat se forment pendant la sieste des petits.

Les parents qui parlent de la crèche-ci, la crèche-là…

Que les nounous jonglent avec les contrats et doivent parfois aller aux Prud’hommes pour prouver leur bonne foi ou à Pôle-Emploi à défaut de suffisamment de contrats.

Que les nounous hommes essayent de se faire une place.

Que le conseil départemental ne les aide pas beaucoup, chacun ayant leurs propres règles.

Des absurdités pour obtenir son agrément.

On parle bien sûr du relais des assistantes maternelles, le RAM.

On parle aussi des assistantes maternelles qui ont choisi de parler de leur métier sur un blog, sur les réseaux sociaux.

Bref, un métier pas si facile que ça, exercé souvent par des passionné(e)s.

Assistante maternelle et fière de l’être ! – Portraits et confidences de nounous de Françoise Näser, broché 13,90€, Kindle 9,99€.

[top]

Mon avis sur Assistante maternelle et fière de l’être !

Assistante maternelle et fière de l'être ! - Portraits et confidences de nounous de Françoise Näser - Avis

J’ai beaucoup aimé lire ce livre, car déjà en tant qu’employeur d’une assistante maternelle (2 à mon actif), j’étais intéressée pour mieux connaître ce métier de l’intérieur.

En tant que maman, je sais que garder et s’occuper de jeunes enfants n’est pas chose facile, encore plus quand les enfants ne sont pas les nôtres.

Mais je n’ai pas toujours préféré confier mes enfants à des nounous plutôt qu’à une crèche.

Confier sa petite merveille à une personne inconnue est quelque chose d’assez difficile.

Le cadre de la crèche est plus rassurant, de part la formation des professionnels.

C’est vrai que la formation de 10 jours des assistantes maternelles, effectuée bien souvent bien après le début de l’accueil, pose question. 

Et c’est d’ailleurs une des revendications de nombreuses assistantes maternelles et certaines passent même le CAP petite enfance d’elles-même.

Assistante maternelle et fière de l'être ! - Portraits et confidences de nounous de Françoise Näser - Chapitre 1 - La vraie vie d'une nounou

Mais je n’ai pas eu de place en crèche pour mon premier bébé.

J’ai donc cherché… en m’y prenant très tard, d’ailleurs, elles étaient déjà toutes prises avant même de les rencontrer, je commençais à paniquer, je devais reprendre le boulot 4 semaines plus tard… et je n’avais toujours aucun mode de garde.

Et puis, au dernier contact de la liste des assistantes maternelles agrées de mon quartier, je suis tombée sur une nounou disponible.

On l’a vite rencontrée, avec ma puce et mon compagnon, avant qu’elle aussi soit prise.

Bingo, le courant passe bien. On pense que ça peut le faire.

Mais on a encore une petite appréhension. La période d’adaptation, progressive, permet et à l’enfant et à la maman de s’habituer.

Ma puce a l’air de se plaire chez son ass mat. On dirait même qu’elle pleure moins qu’avec moi :-\

Je reprends le boulot, je suis en confiance. Ouf.

Finalement, tout se passe très bien. On a une relation de confiance et on est toutes les deux d’accord pour dire zut à la PMI qui lui dit sans cesse de ne pas s’attacher.

J’avais renouvelé ma demande en crèche, au cas où…. place toujours refusée trois mois plus tard, mais je m’en fichais, je n’ai même plus renouvelé ma demande ensuite.

Et puis entre ma puce et sa nounou, il y a quelque chose qui se passe, comme si elles se sont trouvées.

Assistante maternelle et fière de l'être ! - Portraits et confidences de nounous  de Françoise Näser - Page 111

Pour mon deuxième, je n’ai même pas demandé de place en crèche.

Je trouve que rien ne vaut l’accueil familial d’une nounou, surtout pour les plus jeunes enfants.

Les enfants auront bien le temps pour découvrir la vie en collectivité plus tard.

Par contre, je lui ai trouvé une autre nounou, hasard du calendrier qui ne correspondait pas avec la nounou de ma puce.

Mais là aussi, j’ai trouvé une nounou en or.

En fait, à chaque enfant, j’ai eu la chance de lui trouver LA nounou qui lui correspondait.

Malheureusement, je suis bien consciente que ce n’est pas toujours le cas.

Tout ça pour vous dire que si vous hésitez encore à employer une assistante maternelle, lisez Assistante maternelle et fière de l’être !

Et aussi si vous en employez déjà une…

Et vous, vous êtes plutôt assistante maternelle ou crèche ?

Vous avez des anecdotes à raconter ?

[top]

Livre reçu par Service Presse.

Cet article contient des liens affiliés.

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.



.

Adeline

Salut ! Je suis Adeline, 42 ans, blogueuse Lifestyle depuis 2012 ! Maman active de deux enfants (6 et 9 ans), j’étais complètement débordée, à courir sans cesse partout, stressée par le boulot et les bouchons. En 2019 j’ai pris mon destin en main en changeant pour une vie pro qui me correspond mieux. Aujourd’hui je suis une femme active et épanouie ! Mets toi aussi de la sérénité dans ton quotidien grâce à mes conseils à travers mes avis honnêtes sur des produits utiles et pratiques. Je partage également mon expérience de mon changement de vie et mes lectures variées allant du polar au développement personnel. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *