les hordes invisibles louise mey avis chronique
Policiers

Les Hordes invisibles de Louise Mey

Vous doutez encore des violences sexuelles faites aux femmes chaque jour ? Les Hordes invisibles, un roman policier de Louise Mey, raconte le quotidien de la Brigade des Crimes et Délits Sexuels.

Allez à la rencontre d’Alex et de Marco pour traquer des individus qui ne laissent aucunes traces…

Que raconte Les Hordes invisibles ? Qui est Louise Mey ? Découvrez le livre, l’auteur et mon avis dans cet article.

Lire aussi Une heure de ténèbres – Michèle Rowe [Critique]

Les Hordes invisibles – Le résumé 

Les Hordes invisibles Louise Mey résumé

Alexandra Dueso est officier de police judiciaire au nord de Paris, plus précisément à la Brigade des Crimes et Délits Sexuels (BCDS) et intervient sur toute l’agglomération jusqu’à la Grande Couronne. Et sur toute la France, si la gendarmerie fait appel à la BCDS.

Cette brigade intervient dans tous les cas d’agressions sexuelles, de viols, de harcèlements.

Alex travaille avec Marco et débusquent ces hommes chargés de haine envers les femmes.

Mais le jour où Francesca, Ilana et Clémentine viendront porter plainte, il s’agira de traquer des individus sous pseudonyme, des agresseurs agissant sur des forums en ligne, sur les réseaux sociaux, en toute impunité et sans laisser aucune trace…

Depuis quelques jours, Eliès et Daumet travaillaient sur un cas de viol collectif perpétré lors d’un séminaire d’entreprise. La victime, tiraillée entre son désir de garder son travail où elle s’épanouissait, et le traumatisme de l’agression, allait et venait entre la culpabilité, lourde, pétrifiante ; la colère ; et l’hésitation. Elle avait porté plainte, était revenue sur ses déclarations, puis avait de nouveau fait volte-face pour reprendre sa version initiale.

Les Hordes invisibles – Louise Mey

Où trouver le livre ?

[Top]

Louise Mey – L’auteure

Louise Mey auteure les hordes invisibles

Auteure de romans policiers, Louise Mey est une écrivaine française féministe.

Elle écrit sur les violences faites aux femmes. Viol, agression, harcèlement et crime sexuel sont les thèmes de ses livres.

Les Hordes invisibles est le troisième roman de Louise Mey. Les Ravagé(e)s, son premier roman intègre déjà Alex et Marco sur l’enquête du viol de deux hommes.

[Top]

Les Hordes invisibles – Mon avis

les hordes invisibles avis

Le roman démarre sur deux pages entières d’insultes sur des femmes. Ça peut faire peur. J’ai moi-même failli abandonner ma lecture de suite. Mais je suis allée au-delà et je ne regrette pas.

J’ai ensuite eu peur de trouver un roman sur la tendance « Balance Ton Porc », mais on en est loin. On a vraiment l’impression d’être dans la vraie vie et les chiffres sont là, même si je ne m’y retrouve pas toujours. Mais je n’ai jamais habité à Paris, ceci explique peut-être cela.

Les personnages

La brigade ne se limite pas à Alex et Marco, mais ce sont les deux personnages principaux.

On les suit aussi bien dans leur boulot que dans leur vie privée. Cela ne rend que les personnages encore plus réalistes.

Alex, par exemple, élève seule sa fille, dont elle s’occupe une semaine sur deux, comme la plupart des mères. Sauf qu’elle est policière à la BDCS… et que le boulot déteint forcément sur la vie de famille.

L’écriture

Je dirai que ce livre n’est pas difficile à lire d’un point de vue niveau de vocabulaire, quoiqu’il vaille mieux être familier avec les termes policiers. Par contre, il va être difficile à lire d’un point de vue du vocabulaire utilisé pour le thème. En bref, il ne faut pas avoir peur des insultes et gros mots…

Le style de l’auteure se remarque et il n’est pas mauvais.

les hordes invisibles extrait
Les Hordes invisibles – Louise Mey

L’histoire

J’avoue que j’ai eu un peu de mal à bien entrer dans l’histoire. J’ai eu un peu de mal à avancer au début, l’impression qu’on parle de plusieurs choses en même temps ou qu’on passe d’un sujet à l’autre un peu trop facilement.

Puis au fur et à mesure de la lecture, ce sentiment est passé, dès qu’on entre vraiment dans l’enquête sur les trois femmes victimes de harcèlement et que l’on part à la traque de ces hommes invisibles, en fait.

Et puis le réalisme est vraiment bon, le roman est bien documenté, au point que parfois la réalité soit difficilement soutenable. Un livre à ne pas mettre entre toutes les mains !

Les idées sur les violences faites aux femmes, notamment via les réseaux sociaux, défendues dans ce livre auraient pu être trop moralisatrices, mais pas du tout. On a des faits, je n’ai pas ressenti de morale.

J’ai lu beaucoup de polars, peu sur le harcèlement féminin. Je pense que le sujet traité via des enquêteurs d’une brigade spéciale rend le sujet assez original.

Bien que le sujet soit assez présent dans l’actualité, j’ai encore appris des choses sur le sujet en lisant ce roman.

Ce livre n’a affecté mon moral ni en bien ni en mal, cependant, si vous êtes très sensible, il faut mieux l’attaquer en tout état de cause.

Ainsi, tout en étant féministe, ce roman ouvre les yeux sur une réalité. Ce n’est pas forcément un bon thriller, mais un bon roman policier, oui !

Même si j’ai eu un peu de mal au début, j’ai beaucoup aimé cette enquête d’Alex et Marco écrite par Louise Mey et je lirai probablement d’autres livres de cette auteure.

[Top]

Verdict

Les Hordes invisibles de Louise Mey est un roman policier :

  • Avec des personnages réalistes ;
  • À l’écriture avec des mots parfois un peu crus ;
  • À l’histoire réaliste et bien documentée sur les violences sur les femmes.

Les Hordes Invisible – Louise Mey

Et toi, que penses-tu des livres qui traitent des violences sexuelles sans consentements faites aux femmes ?

A lire aussi, Le droit du sang de Marcia Clark.

[Top]

Livre reçu par Service Presse.

Certains liens dans cet article sont affiliés. Cela signifie que je touche une commission si tu achètes en cliquant sur ce lien, sans que le prix soit plus élevé pour toi. Un grand merci pour ton soutien !

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.


  •  
  •  
  •  
  •  

Adeline

Salut ! Je suis Adeline, 43 ans, blogueuse depuis 2012. J'ai toujours eu une petite graine en moi qui voulait entreprendre. Et j'ai toujours su que quand j'aurais des enfants, je travaillerais à la maison. La vérité, c'est que ça n'a pas toujours été aussi simple que ça. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *