Plus douce est la vengeance de Marjorie Levasseur [Chronique] Thriller psychologique
Thrillers

Plus douce est la vengeance de Marjorie Levasseur [Chronique]

Quand sa jeune épouse meurt écrasée par une voiture, le mari va être tenté de se faire vengeance lui-même.

Pourra-t-il s’improviser justicier vengeur du jour au lendemain ?

La réponse est à découvrir dans le thriller psychologique de Marjorie Levasseur, le roman publié en auto-édition, Plus douce est la vengeance.
 

Lire aussi [Chronique] La Rivière de l’Oubli – Cai Jun

Plus douce est la vengeance – Résumé

Plus douce est la vengeance - Résumé de l'histoire

Tanguy Verdier est jeune, il vient de terminer ses études dans une grande école de graphisme.

Un soir, il prend la voiture pour rejoindre ses amis pour fêter leur diplôme, mais fatigué, il s’assoupit au volant.

Malheureusement, une jeune femme se trouvera sur son chemin et elle en perdra la vie de façon tragique.

Le mari de celle-ci, Sylvain Caron, un parfait carriériste, en sera fou de douleur et il prendra la décision de venger sa femme.

Sylvain choisira d’employer une méthode vengeresse la plus douce possible dans le but que Tanguy souffre le plus possible.

Non, pour atteindre mon objectif, il faudrait qu’il se soit suffisamment attaché à quelque chose, ou quelqu’un, et qu’il lui échappe définitivement sans espoir de le récupérer un jour et qu’il souffre de ce manque jusqu’à en crever. Ma vengeance n’en serait que plus douce.

Plus douce est la vengeance – Marjorie Levasseur

Où trouver le livre ?

Plus douce est la vengeance Broché – 3 juillet 2019 – de Marjorie Levasseur, 12,90€ sur Amazon.

Plus douce est la vengeance Format ebook Kindle de Marjorie Levasseur, 2,99€ sur Amazon.

[Top]

Marjorie Levasseur – L’auteure

Auteure Marjorie Levasseur autoédité

Marjorie Levasseur est une auteure auto-éditée française, originaire de Nevers.

C’est grâce à ses nombreuses lectures et aux situations qu’elle a rencontrées dans son ancien travail qu’elle s’est décidée à écrire son premier roman.

Ses romans sont des tranches de vie dans lesquelles les personnages apprennent à surmonter les épreuves pour en ressortir grandis.

Une rencontre sera toujours à l’origine de la remise en question et permettra aux personnages d’avancer.

Les thèmes abordés sont sérieux, les liens intergénérationnels sont très présents, mais Marjorie Levasseur essaie toujours de faire passer un message positif, une dose d’espoir, dans ses écrits.

Plus douce est la vengeance est son premier roman où Marjorie sort de son domaine de prédilection, la romance feel-good, pour un roman plus psychologique.

[Top]

Plus douce est la vengeance – Mon avis

Plus douce est la vengeance - Avis

J’ai découvert le style de l’auteure Marjorie Levasseur avec l’intégrale Les Lilas.

J’aime beaucoup la simplicité qui se dégage de son roman.

Lorsque je l’avais rencontrée sur le salon de l’auto-édition de Lyon en juin 2019, Marjorie m’avait annoncé que son futur roman (celui-ci donc) allait être sur un autre genre.

Etant friande de thrillers, ma curiosité a eu raison de moi et c’est ainsi que Plus douce est la vengeance s’est retrouvé dans ma liseuse cet été.

Les personnages

Les personnages principaux sont au nombre de deux : Tanguy Verdier et Sylvain Caron.

Le premier, après une enfance difficile, vient à peine de réaliser son rêve le plus cher que tout son monde va s’écrouler.

Le deuxième va développer une vengeance machiavélique pour venger sa jeune épouse trop vite partie.

J’ai beaucoup aimé la façon d’aborder les personnages dans ce livre, ils deviennent proches de nous, l’un comme l’autre.

L’écriture

L’écriture est fluide, le niveau convient à un large public, le livre se lit facilement.

On retrouve un peu le style de l’auteure, mais dans ce dernier roman, il a beaucoup gagné en maturité par rapport à l’intégrale Les Lilas.

Les chapitres sont rattachés chacun à un personnage, principalement Tanguy et Sylvain, mais aussi parfois Laurène, l’épouse de Sylvain ou Nadège, la mère de Tanguy.

Plus douce est la vengeance – Marjorie Levasseur

L’histoire

Je ne me suis pas ennuyée dans ma lecture, j’ai même eu du mal à lâcher ce livre pour aller retourner bosser.

L’histoire est d’un bon niveau de réalisme et l’intrigue sur ce sujet de vengeance m’a paru très originale par rapport à ce que j’ai déjà pu lire.

Ce livre m’a aussi énormément appris sur la psychologie des personnages, ce que l’on peut ressentir quand on a tué quelqu’un involontairement, sur le désir de vengeance.

C’est sûrement dû au sujet et au point de vue très différent des deux personnages, parce que je suis passée par une riche palette émotionnelle (colère, peur, tristesse, haine et même la honte).

Malgré tout, ce livre n’a pas affecté mon moral (et heureusement !).

En conclusion, je vous conseille Plus douce et la vengeance qui est un bon thriller psychologique, et personnellement, je rachèterai d’autres livres de Marjorie Levasseur.

D’ailleurs, j’en ai déjà quelques-uns en réserve dans ma Kindle et je n’hésiterai pas à offrir.

[Top]

Verdict

Plus douce est la vengeance est un roman :

  • Avec du suspense;
  • Très bien construit;
  • Original.

[Top]

 Intéressé par le roman Plus douce est la vengeance ? Achetez-le directement ici 

Certains liens dans cet article sont affiliés. Cela signifie que je touche une commission si tu achètes en cliquant sur ce lien, sans que le prix soit plus élevé pour toi. Un grand merci pour ton soutien !

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

  •  
  •  
  •  
  • 1

Adeline

Salut ! Je suis Adeline. Le site est actuellement en transition vers un blog qui traitera plus spécifiquement de solutions pour se débarrasser enfin de son stress intériorisé. Les choses se mettent en place progressivement. Merci pour ta patience. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *