diffuseur d'huiles essentielles Aiho
Bien-Être

Le diffuseur d’huiles essentielles Aiho

J’avais un diffuseur d’huiles essentielles d’Aroma Zone, mais il était un peu merdique à nettoyer et à vider. De plus, dernièrement il ne brumisait plus bien, il me fallait changer la membrane. Bon, ce n’est pas cher, mais ça plus ça plus ça… ça commençait à m’agacer un peu.

Et puis j’ai découvert les diffuseurs d’huiles essentielles Aiho, vendu sur Amazon.

Il y en a à plusieurs prix, plusieurs formes, pour des utilisations différentes.

Lire aussi Le brumisateur d’huiles essentielles au look naturel d’Anjou

J’ai choisi le gros, pour pouvoir diffuser dans ma grande pièce à vivre. Il a une capacité de 500mL. C’est énorme. D’ailleurs, le flacon pour verser de l’eau ne fait que 150mL… alors il va falloir en prendre un plus gros pour le remplir complètement je pense !

diffuseur d'huiles essentielles Aiho

Malgré tout, j’ai versé 150mL d’eau et j’ai quand même réussi à l’utiliser pendant 1h sans problème.

diffuseur d'huiles essentielles Aiho

De plus, il s’arrête automatiquement quand il n’y a plus d’eau. C’est rassurant.

Le fonctionnement est assez simple.

On ouvre le couvercle, on verse de l’eau et quelques gouttes (3-5) d’huiles essentielles.

diffuseur d'huiles essentielles Aiho

Moi, j’ai des mélanges tout fait, ou alors je met quelques gouttes d’Eucalyptus Radié, super pour toutes les maladies respiratoires l’hiver !.

diffuseur d'huiles essentielles Aiho
diffuseur d'huiles essentielles Aiho
diffuseur d'huiles essentielles Aiho
diffuseur d'huiles essentielles Aiho

On referme, on branche.

diffuseur d'huiles essentielles Aiho
diffuseur d'huiles essentielles Aiho

On appuie sur LIGHT pour allumer. Par défaut, la première fois, il va faire tourner les couleurs, et ensuite si on continue d’appuyer, on va pouvoir choisir une couleur fixe parmi les sept.

En appuyant sur MIST, la brumisation va commencer.

diffuseur d'huiles essentielles Aiho

Et pour gérer la brumisation, on appuie sur l’autre bouton « HIGH/LOW« .

diffuseur d'huiles essentielles Aiho

Ce que j’en pense ?

C’est vrai que niveau entretien, il est plus simple.

Plus simple aussi à vider, il suffit de le débrancher et d’aller sur l’évier. Celui d’Aroma Zone avaient des fils étanches, non étanches… bref, quand je le débranchais, je devais me balader avec un fil pendant…

diffuseur d'huiles essentielles Aiho
diffuseur d'huiles essentielles Aiho
diffuseur d'huiles essentielles Aiho
diffuseur d'huiles essentielles Aiho
diffuseur d'huiles essentielles Aiho

Il faut quand même faire attention à ne pas ouvrir le couvercle avant d’arriver à l’évier sinon de l’eau va couler ! C’est même un gros défaut de ce modèle. En fait, je conseille d’attendre un peu après utilisation avant de le vider, et surtout de ne pas toucher ni ouvrir le couvercle avant d’être sur l’évier au cas où.

Pour le bruit, on entend juste le bruit du bruissement, un bruit d’eau que je trouve apaisant.

On peut l’utiliser aussi comme lumière d’ambiance sans la brumisation.

La brumisation est vraiment efficace. Un diffuseur électrique offre une meilleure diffusion des Huiles Essentielles dans l’air, sans utilisation de solvants.

Ce type de diffuseur à eau ionique diffuse un mélange d’eau et d’HE sous forme de fine brume. Pas trop concentrée, ce type de diffusion présente moins de risque d’irritations. C’est très intéressant si on occupe la pièce pendant la brumisation ou si on veut juste parfumer l’espace.

Toutefois, il n’est pas conseillé de le laisser tourner en continu plus de 3h.

Je trouve néanmoins dommage qu’avec ce modèle on ne puisse pas le programmer pour le faire fonctionner 5 à 10 min toutes les 2h, par exemple.

Produit reçu pour test.

Certains liens dans cet article sont affiliés. Cela signifie que je touche une commission si tu achètes en cliquant sur ce lien, sans que le prix soit plus élevé pour toi. Un grand merci pour ton soutien !

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

  •  
  •  
  •  
  • 2

Adeline

Salut ! Je suis Adeline, 43 ans, blogueuse depuis 2012. J'ai toujours eu une petite graine en moi qui voulait entreprendre. Et j'ai toujours su que quand j'aurais des enfants, je travaillerais à la maison. La vérité, c'est que ça n'a pas toujours été aussi simple que ça. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *