Il fait bleu sous les tombes - Caroline Valentiny - chronique
Lecture,  Littérature

Il fait bleu sous les tombes de Caroline Valentiny

Faire le deuil d’un enfant n’est jamais facile, encore plus quand il plane un mystère autour de sa mort. Caroline Valentiny a fait le pari d’écrire un roman sur ce sujet difficile : Il fait bleu sous les tombes, paru aux éditions Albin Michel.

C’est un thème un peu morbide, compliqué à lire quand on est soi-même une mère, mais les premières lignes m’ont littéralement happée. Que raconte le livre, qui est Caroline Valentiny, le roman est-il bon jusqu’à la fin ? Découvre-le de suite.

Lire aussi J’ai lu Amelia de Kimberly McCreight

Il fait bleu sous les tombes – Le résumé

Il fait bleu sous les tombes - résumé

Alexis repose six pieds sous terre. Que fait-il là ? Son esprit ne sait plus. Il ressent la vie alentour, le bruissement des feuilles, le pas des visiteurs et celui de sa petite sœur, reconnaissable entre tous.

Noémie, 5 ans, vient en effet lui rendre visite en cachette, son école étant à côté du cimetière.

Ses proches ne comprennent pas non plus comment il en est arrivé là. Alors que son père essaye de se reconstruire avec la vie qui continue, Madeleine, sa mère, a besoin de comprendre.

Elle va ainsi partir dans les pas des derniers instants de la vie d’Alexis pour tenter de résoudre le mystère.

Madeleine n’imaginait pas qu’on puisse guérir de … mais quel était le mot ? Elle n’était pas veuve. Ni orpheline. Elle se rappela alors avoir déjà lu cela quelque part. Pour les mères qui l’ont plus de fils, il n’y a pas de mot.

Il fait bleu sous les tombes – Caroline Valentiny

Où trouver le livre ?

Sur Amazon :

  • Broché – Albin Michel – 192p – 16,90€
  • Ebook Kindle 11,99€

Voir les offres d’occasion sur Rakuten pour Il fait bleu sous les tombes

[top]

Caroline Valentiny – L’auteure

Caroline Valentiny -  auteure

Caroline Valentiny est une auteure belge. Elle est aussi psychologue au sein de l’Université catholique de Louvain, conférencière et professeure de langue.

Elle a déjà publié un récit où elle raconte sa dépression sévère à la fin de l’adolescence, « Voyage au bord du vide » (2015) et un essai philosophique, « Schizophrénie, conscience de soi, intersubjectivité » (De Boeck, 2017).

« Il fait bleu sous les tombes » (2019) est son premier roman publié aux éditions Albin Michel.

[top]

Il fait bleu sous les tombes – Mon avis

Il fait bleu sous les tombes - avis

Je m’attendais à lire un roman très triste. La perte d’un enfant, c’est terrible. J’avais donc très peur des émotions que ce livre allait me procurer.

Par curiosité, j’ai lu les premières lignes… et je n’ai pas pu m’arrêter, je l’ai avalé en 3 jours !

Les personnages

On a pour commencer Alexis, le fils, tout juste 20 ans lorsqu’il se retrouvera dans un cercueil. Tout le long du livre, Alexis est présent, son esprit est toujours là, même s’il est coincé sous terre.

Ensuite, on a sa mère, Madeleine, qui a besoin de réponses. L’enquête en a conclu à un suicide, mais elle n’est pas convaincue et finalement partira dans les dernières traces de son fils.

Quant au père, Pierre, je ne dirai pas qu’il n’est pas triste, mais la vie continue, surtout pour leur fille Noémie, 5 ans. Donc il essaye de faire face comme il peut.

Noémie, elle, ne comprend pas non plus la disparition de son grand frère, mais elle a une approche différente. Comme si elle sentait que l’esprit d’Alexis était encore là, elle ressent le besoin de lui rendre visite assez souvent.

Les personnages sont réalistes et montrent différentes façons de réagir face à la mort mystérieuse d’un proche.

[top]

L’écriture

C’est un livre bien écrit, les mots sont justes et bien trouvés.

Bien que l’auteure ait un certain niveau littéraire et en psychologie, le roman est assez accessible et je n’ai pas eu l’impression de lire un traité philosophique. Ce qui est un bon point.

Il fait bleu sous les tombes - Caroline Valentiny - extrait

[top]

L’histoire

Ayant lu ce roman très vite, je ne peux pas dire qu’il m’a ennuyée, sinon je l’aurais vite mis de côté ! J’ai vraiment été prise par l’histoire d’Alexis, désirant toujours en savoir plus. J’ai aussi profité de vacances pour lire plus tard qu’à mon habitude 😉.

Je n’ai pas vécu cette situation et j’espère ne jamais la vivre. Mais je sais que la reconstruction après le deuil de la perte d’un fils (ou d’une fille) n’est pas facile. Je pense que ce roman est assez réaliste dans la réaction de ses personnages. Mis à part le personnage d’Alexis enterré, il va de soi, qui n’est que pure fiction.

C’est un livre qui m’a profondément émue. J’ai souvent eu les larmes aux bords des yeux. J’ai trouvé Noémie très touchante malgré son jeune âge. Et je me suis sentie proche de Madeleine.

Malgré le sujet de la mort d’un jeune homme, ce livre ne m’a pas déprimée. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il m’a remonté le moral, mais … finalement, il fait bleu (et pas noir) sous les tombes.

Je ne pensais pas autant apprécier Il fait bleu sous les tombes. Maintenant que j’ai découvert Caroline Valentiny, je pourrais être attirée par son récit Voyage au bord du vide.

[top]

Verdict

Il fait bleu sous les tombes est un roman …

  • Aux personnages touchants;
  • À l’écriture accessible, pas trop littéraire;
  • Réaliste dans la résolution du mystère de la mort.

[top]

Livre reçu par Service Presse. Cet article contient des liens affiliés.

10 astuces pour gagner du temps et profiter - cadeau newsletter
Abonne-toi à la newsletter et reçois des infos inédites chaque dimanche, ainsi que le guide avec mes 10 astuces pour gagner du temps et profiter !
C'est gratuit !
Je garde tes données privées et ne les partage qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Voir la politique de confidentialité pour plus d’informations.

Adeline

Hello ! Je suis Adeline, blogueuse Lifestyle depuis 2012 ! Maman de 2 enfants, un mari et bien occupée, je partage avec toi mes conseils, mes tests, mes lectures et mes avis sur des produits du quotidien. Mon crédo: mieux vivre sans prise de tête et me faisant plaisir ! Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *