Changer de travail, mais pour faire quoi ? Femme interrogative
Développement Personnel,  Témoignage

Changer de travail, mais pour faire quoi ?

Bon ben voilà. Tu sais qu’il faut changer de travail. Tu sais qu’il faut que tu avances dans ta réflexion, mais tu es encore bloquée.

J’ai quitté mon travail d’ingénieur pour l’entrepreneuriat, mais le chemin n’a pas toujours été simple. Comme toi, je ne savais pas trop bien où aller et quoi faire. Changer de métier, d’entreprise, de secteur d’activité ? Ou bien est-ce que je n’étais pas en train de faire un burn-out ? Moi je pense que j’ai fait un burn-out de tournage en rond à retourner le problème dans tous les sens !

J’espère au moins que mon expérience te guidera plus vite vers tes véritables envies 🙂.

Tu peux aussi lire ma peur du changement de vie professionnelle.

Le fond du problème

spirale infernale

Vouloir changer de travail, c’est bien, mais ça ne te dit pas changer pour quoi ? Classiquement, quand on change de travail, soit on recherche le même boulot ailleurs, soit on évolue dans la même entreprise.

Mais il y a plein d’autres possibilités et tu aimerais peut-être aussi envisager de travailler de chez toi ? Cependant, avant de foncer tête baissée, je te conseille de te poser les bonnes questions.

Moi-même, au départ, je rêvais de pouvoir travailler de chez moi (sans savoir vraiment quoi faire). Et puis plus sérieusement, j’ai pensé changer de poste ou d’employeur.

Mais rien ne m’allait, je tournais en rond en même temps que ma peur du changement. Ça faisait une sorte double spirale infernale de je ne sais pas quoi faire et j’ai peur d’y aller. Parce que mon déclic, je te le rappelle, il a mis du temps à venir (relis mon article sur ma peur du changement si tu as oublié).

Tu imagines que j’ai mis des années à sortir de cette boucle ?

Aujourd’hui, je connais les questions à se poser pour avancer et éviter de perdre du temps comme moi je l’ai fait.

Selon moi, la première chose à faire, c’est de creuser le fond du problème, du pourquoi tu ne te sens plus bien dans ton job actuel.

Pourquoi tu veux changer de travail ?

Avant de commencer, il faut que tu saches si tu as vraiment envie de changer ou s’il n’y a pas une dépression derrière tout ça. Tu es peut-être en train de faire un burn-out, qui est la conséquence ou pas de ton envie de changement.

Burn-out ou dépression ?

Tu penses faire un burn-out ou tu veux juste découvrir ce que c’est et comment on en arrive là ? J’ai lu une petite bande dessinée vraiment très bien faite là-dessus que je te conseille. Elle s’intitule tout simplement Le burn-out de La petite bédéthèque des savoirs.

le burn out la petite bédéthèque des savoirs

Si au contraire, tu n’arrives plus à te lever le matin, jour de boulot ou pas, tu fais sûrement une dépression. C’est plutôt conseillé que tu ailles voir un spécialiste. Mais si comme moi, tu préfères toujours t’en sortir seul, je te conseille la lecture de Mon programme anti-dépression avec Christophe André.

Changer de métier ?

C’est peut-être tout bête, mais t’es-tu posé la question si ta profession te convenait toujours ?

Oui, je sais, tu y as sûrement passé quelques années d’études et tu ne veux pas mettre un diplôme à la poubelle. Au passage, on ne met jamais un diplôme à la poubelle. Ce que tu as acquis restera acquis, même si c’est utilisé différemment.

J’ai connu ce frein très longtemps. Cinq années après le bac, diplôme d’ingénieur obtenu en 2002. Sauf que la crise du 11 septembre 2001 était passée par là. Il était quasi-impossible de trouver du travail.

Alors déjà à l’époque, je ne voulais rien lâcher. J’ai tendance à être tenace. Mais je savais ce que je voulais. Et je voulais faire de l’électronique. J’ai fini par y arriver. Mais au fil des ans et des changements de job, je m’en suis considérablement éloigné. Ne restait plus que la fonction ingénieur. Soit, c’est une belle fonction, atteindre le niveau cadre, c’est quand même pas mal, hein ?

J’aurai pu aimer ce nouveau travail qui n’avait rien à voir avec l’électronique. Parce qu’au passage, le métier que je voulais faire il y a vingt ans n’existe plus aujourd’hui. Mais après l’arrivée de mes enfants, mes envies avaient changé et je pense que le métier d’ingénieur ne me convenait plus, tout simplement.

Changer radicalement de métier peut faire peur, mais tu peux déjà commencer par te demander si celui que tu exerces aujourd’hui te convient encore. Et je ne parle que du métier, fais abstraction des collègues, de l’ambiance, des valeurs de ton entreprise, etc.

Alors, est-ce que tu aimes ce que tu fais au travail ? Est-ce que ce qui te rend heureuse d’aller bosser le matin (ou le soir) c’est le contenu de ton travail ?

Changer de collègues ?

changer de collegues

Ce titre me fait rire. Imagine, tu as des collègues vraiment pas sympas. Hop, un petit coup de baguette magique et tu les changes en des gens trop chouettes avec qui tu as plaisir à travailler.

Travailler dans une ambiance morose où chacun se tire la patte (je ne sais même pas si cette expression existe), c’est vraiment pas drôle à vivre au quotidien.

Si c’est juste sur ce point que ça bloque, tu peux peut-être juste demander à travailler dans un autre service pour faire la même chose. Dans une grande entreprise, ça doit être possible.

Changer d’entreprise ?

Tu peux aussi ne plus être en accord avec les valeurs de l’entreprise.

Et c’est sûr que dans ce cas, ça finit par te bloquer. Comment continuer de travailler pour une industrie qui fabrique des produits chimiques, si toi-même tu as entamé une démarche pour consommer bio ?

Dans ce cas, il suffira peut-être juste de trouver une entreprise qui partage plus tes valeurs.

Mais attention à ce point. Je te conseille de prendre l’avis de salariés qui y travaillent déjà. En effet, on peut avoir des surprises. Certaines entreprises prônent le bien-être de leurs employés, mais en fait, ce n’est que pour te culpabiliser plus tard. Si ça va mal, que tu n’arrives plus à gérer, que tu trouves ton travail pénible, on ne manquera pas de te faire la remarque que l’entreprise fait tout pour ton bien. Donc, en gros, si ça va mal, c’est de ta faute ! On en parle justement dans la BD sur Le burn-out. C’est tout à fait ce que j’ai ressenti par rapport à la société actuelle et même par rapport à mon (ancienne) entreprise.

Alors avant de quitter ton entreprise pour une autre qui correspond plus à tes goûts, dis-toi bien que l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs. Mais ne prends surtout pas cette phrase comme une excuse pour ne rien faire, mais renseigne-toi !

Changer de secteur d’activité ?

Peut-être aussi que tu as besoin d’un renouveau, ne pas changer de profession, mais seulement changer de secteur d’activité.

Tu y trouveras une part d’inconnu, de nouveaux challenges, tout en restant dans un métier que tu connais et que tu apprécies.

Il n’est pas toujours facile de changer de secteur en France. Malheureusement, on a tendance à être mis dans des cases. Mais je pense que si tu es motivée et passionnée pour un secteur en particulier, tu trouveras les moyens de convaincre.

Changer de lieu de travail ?

travailler à la campagne

Enfin, tu en as peut-être juste marre de subir les bouchons le matin, tu as peut-être envie de te rapprocher de ton domicile.

La région où tu vis ne te convient peut-être plus ? Tu aimerais partir de la grande ville pour la campagne ? Ou l’inverse.

Ou encore, tu aimerais avoir un travail qui te permette tout simplement de mieux gérer ta vie de famille sans avoir à courir sans arrêt. C’était mon plus gros souhait. Il faut dire que je veux le beurre et l’argent du beurre. Avoir un travail passionnant et ne pas rentrer à 20 heures le soir. Je veux être disponible pour mes enfants. Ne pas passer à côté de leur enfance.

Prends un peu de temps pour noter tous les points négatifs dans ton emploi actuel, avec les pistes que je viens de te donner. S’il n’y en a pas beaucoup, il sera peut-être plus facile pour toi de changer de travail.

Si ta recherche de bien-être est plus large que le travail et atteint ta sphère personnelle, tu peux aussi lire mon avis sur ce livre, Décodez les mécanismes du bien-être en 12 étapes, qui est très bien fait.

Maintenant que tu y vois plus clair sur ce que tu peux améliorer ou au contraire garder, tu vas pouvoir explorer tes besoins et tes envies.

Tes besoins et tes envies

femme accomplissement

Tu as vu sur quels leviers tu pouvais agir pour être mieux dans ta vie professionnelle. Mais peut-être que tu as trop de choses à modifier et que tu es toujours dans le flou total.

Tu peux aussi ne pas avoir de solutions existantes à l’heure actuelle.

Bref, je pense que si tu lis cet article, c’est que tu as besoin de creuser un peu plus loin.

Tu vas donc travailler sur tes besoins et tes envies.

Tes besoins

Un besoin est réel et nécessaire.

Selon la pyramide de Maslow, il y a cinq piliers:

  • Physiologiques : manger, boire, dormir, respirer.
  • Sécurité: emploi, santé.
  • Appartenance sociale: faire partie d’un groupe, être entouré de collègues.
  • Estime de soi: obtenir de la reconnaissance pour ton travail.
  • Accomplissement personnel: t’éclater dans ton travail.

Normalement, dans la vie normale, les besoins fonctionnent comme une pyramide, genre être heureux dans ton travail vient en dernier. C’est la cerise sur le gâteau quoi.

En gros, si tu suis ces recommandations dans l’ordre, si tu te plains de la mauvaise ambiance, on te répliquera que tu n’as pas à te plaindre, puisque tu as déjà un salaire et un boulot stable !

Sauf que je ne suis pas d’accord. On peut avoir un plus grand besoin de s’éclater dans son travail que d’avoir un CDI, même en étant une mère de famille. On peut accepter une part de risque si c’est pour être mieux dans sa tête.

Par exemple, pour ma part, je dirai que mes besoins à ce jour sont, dans l’ordre: physiologique (sinon je meurs), accomplissement de soi (en numéro deux), puis sécurité, estime de soi et appartenance. J’ai bien dit en ce moment, il arrivera sûrement un jour où la sécurité (re)passera devant.

Tu placeras peut-être le salaire en deuxième, mais sache qu’on peut trouver des aides par la suite pour rendre ce besoin moins important. Au moins durant un certain temps.

Et toi, quels sont tes besoins ? Prends une feuille et note tes besoins du moment par ordre d’importance.

Tes envies

Une envie, c’est le désir d’avoir ou de faire quelque chose, le désir que quelque chose arrive. Une envie est une réponse à un besoin sans pour autant être nécessaire.

Par exemple, mon plus gros besoin est l’accomplissement de moi-même (après le besoin de manger, etc.). Pour me donner les moyens d’y arriver, j’ai noté l’autonomie, l’indépendance, la diversité des tâches, travailler à la maison.

Reprends ta feuille et note en face de chaque besoin, tes envies qui pourraient les combler.

Prends vraiment un peu de temps, réfléchis-y durant quelques jours si besoin. Prends du recul. Il se peut aussi que tu trouves des réponses dans ton passé, ton enfance, tes expériences passées.

Maintenant que tu as bien réfléchi à ce qui ne va pas professionnellement, tes besoins et tes envies, on va voir ce qui serait bien pour toi.

Ce qui serait bien pour toi

femme lumière idée trouver sa voie

J’espère que maintenant, tu commences à y avoir plus clair sur ton avenir.

Tu connais ce que tu ne veux plus, tes besoins et tes envies. Le plus simple c’est d’en dégager tout de suite une idée d’orientation, un changement de direction, peut-être une évolution.

Par exemple, si tu veux bosser de chez toi, mais que ton besoin de sécurité est vraiment important, alors l’entrepreneuriat n’est sûrement pas pour toi. Mais aujourd’hui tu peux très bien être salarié et être à 100% en télétravail ou presque. Même si je te l’accorde, ça n’est pas encore accessible à tous les métiers, ni à toutes les entreprises. Mais on avance sur ce sujet tout de même.

Par contre, si tu n’envisages plus le salariat comme une solution, mais que tu as besoin de sécurité, tu pourras regarder dans les aides dont tu peux prétendre (chômage ?). Peut-être même mettre quelques économies de côté pour tenir les premiers temps.

Si tu es tenté par le travail en solo, c’est-à-dire travailler seule de chez toi, je ne peux que te conseiller de lire ce guide du Solo Preneur. C’est un livre qui t’apprendra à bien peser les pour et les contre du salariat / entrepreneuriat. Il t’aidera à savoir si travailler seule est vraiment fait pour toi. Que ce soit toi ton propre boss ou que tu travailles en freelance ou encore en étant salariée à distance.

Maintenant que tu as bien défini tout ça, c’est beaucoup plus facile d’envisager l’avenir, non ? Au moins, tu sais où consacrer ton énergie.

Et si le métier de tes rêves n’existe pas ?

Mais peut-être que le métier de tes rêves n’existe pas (encore). Ça peut arriver. As-tu déjà pensé à ne pas changer de métier, mais de l’inventer ?

Si tu as une passion que tu souhaites développer, que tu as envie d’entreprendre, n’hésite pas à te faire aider.

Il existe des formations super bien faites et qui te permet de progresser dans le bon sens, sans bifurquer et sans perdre de temps.

Je peux te citer pour commencer Le Parcours de Cécile de Blog by Yourself. Il s’adresse aux femmes qui aimeraient être indépendantes et vivre d’une activité qui fait sens, en étant plus libre de leur temps. Mais sans mettre leurs valeurs et leur personnalité sous le tapis.

La Parcours n’est pas toujours disponible, car il faut attendre que Cécile ouvre ses portes. C’est bien plus qu’une formation que tu achètes, c’est aussi un accompagnement sur 12 mois. Je suis actuellement sur Le Parcours, j’en suis à 3 mois et demi. Si ça t’intéresse, je pourrai en parler dans un prochain article.

Je suis aussi inscrite à une formation d’un organisme qui fait des choses super bien. C’est différent de ce que propose Cécile. Je pourrais aussi en parler sans problème. Et avec eux, il y a d’autres avantages qui pourraient t’intéresser !

Tu vois, rien n’est jamais impossible. Et savoir ce que tu veux et ne veux pas, ça aide énormément à aller dans la bonne direction. N’hésite pas à me dire en commentaire où tu en es 😉.

Tu y vois plus clair ?

En réalité, j’ai parlé de beaucoup de choses et tu as peut-être l’impression que je suis partie dans tous les sens. Je m’aperçois que certains sujets mériteraient d’être approfondis dans un autre article, il y a tellement de choses à dire. Surtout, n’hésite pas à me le faire savoir.

En attendant, pour le prochain article, je pensais te donner des clés pour te lancer, sauter le pas pour changer de travail. Qu’en dis-tu ?

[top]

Les images de cet article proviennent du site Pixabay.

Livre reçu par Service Presse.

Cet article contient des liens affiliés.

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.



5 étapes faciles pour devenir une maman sereine et épanouie

Deviens une maman active et épanouie !

J'ai passé près de 8 ans à tourner en rond, à stresser, tout en étant débordée avec deux jeunes enfants. Aujourd'hui, j'ai fini par sauter le pas pour un travail qui me ressemble.

J'ai réuni pour toi dans cet ebook 5 étapes essentielles (et faciles) sur lesquelles tu peux commencer à travailler dès maintenant sans avoir besoin de quitter ton travail (tout de suite).

En laissant ton e-mail, tu recevras également une newsletter une fois par semaine. Je garde tes données privées et ne les partage qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Voir la politique de confidentialité pour plus d’informations.

close

Tu es une maman stressée et débordée ? Reçois gratuitement 5 étapes faciles pour devenir une femme active et épanouie. En savoir plus.

En laissant ton e-mail, tu recevras également une newsletter une fois par semaine. Je garde tes données privées et ne les partage qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Voir la politique de confidentialité pour plus d’informations.

Adeline

Salut ! Je suis Adeline, 42 ans, blogueuse Lifestyle depuis 2012 ! Maman active de deux enfants (6 et 9 ans), j’étais complètement débordée, à courir sans cesse partout, stressée par le boulot et les bouchons. En 2019 j’ai pris mon destin en main en changeant pour une vie pro qui me correspond mieux. Aujourd’hui je suis une femme active et épanouie ! Mets toi aussi de la sérénité dans ton quotidien grâce à mes conseils à travers mes avis honnêtes sur des produits utiles et pratiques. Je partage également mon expérience de mon changement de vie et mes lectures variées allant du polar au développement personnel. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

6 Comments

  • Ciloucr

    Coucou Adeline,
    Ce post me parle énormément.
    Changer de travail n’est pas un problème pour moi. J’aime me former, j’ai eu plusieurs métier tous en rapport avec le services à la personne (personnes handicapés, personnes agées, accompagnement fin de vie, nourrissons, jeunes enfants). Je suis en train de refléchir à ma prochaine étape proffessionnel en ce moment, vae ou reprise d’étude pour faire quoi? auprès de quel public? Comment valoriser les diplôme que j’ai et en passer d’autres afin d’évoluer et de continuer à m’épanouir dans mon travail? Actuellement je pense que j’ai un peu fait le tour de mon travail actuel.
    Passe une agréable fin de semaine,bisettes

    • Adeline

      Salut Ciloucr,
      Et si plutôt que de penser à ta prochaine étape pro, tu essayais plutôt de te visualiser là où tu voudrais être dans 5 ans ou 10 ans ?
      Autant en pro qu’en perso.
      Ça te donnera peut-être des pistes vers quels types d’emplois aller.
      Tu peux aussi télécharger le guide gratuit sur le blog, il te donnera d’autres pistes pour réfléchir.
      À bientôt 😉

  • Annajo Janisz

    Coucou Adeline, très sympa ce nouvel article consacré au changement de vie pro. Tu soulèves toutes les questions essentielles et tentes d’aiguiller / trouver des solutions avec ton expérience perso, sans jugement, avec bienveillance (et parfois des outils et exercices pour creuser encore plus).

    Je vais d’ailleurs l’épingler sur mon Pinterest, comme j’avais d’ailleurs fait pour le premier article. Ce genre de billet mérite de gagner en visibilité. Merci 🙂

  • Au panier de Lina

    Coucou. Merci pour ce très bel article. Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis : peur de changer de travail, peur de l’insécurité financière, envie de changement de service (mais ça c’est impossible dans ma boîte), envie de me rapprocher de chez moi, de ne plus perdre mon temps dans les bouchons, de voir grandir mes enfants…
    Je vais tenter ton exercice sur la pyramide et voir ce que ça donne. En tout cas, continue tes articles. C’est vraiment super ! Je suis pour approfondir les sujets dans d’autres articles, et pour un article sur les formations que tu cites. Gros bisous et encore merci.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *