Femme qui a de l'acné
Beauté

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte

J’ai un peu renommé le nom de l’article, il fait suite au suivi du traitement pour les points noirs et la brillance, mais il est en fait une continuité et il traite aussi des boutons, etc… Le titre « Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte » me parait plus approprié maintenant.

J’ai donc arrêté Selenium Metallicum 9CH depuis 15 jours, et j’ai entamé 2 granules matin et soir de Eugenia Jambosa 7CH plus ciblé pour les boutons.

Concernant l’arrêt de Selenium Metallicum, j’en suis assez satisfaite. Je dis assez car en général ma peau reste mate toute la journée, mais à la condition de ne pas me mettre n’importe quoi sur le visage.

En gros, j’ai remarqué qu’il faut que je reste dans les soins pour peaux mixtes à grasse, et aussi avoir la main légère sur les fonds de teint, qui doivent être eux aussi adapté à mon type de peau.

Pour les points noirs, j’en ai eu quelques uns qui ont fait leur réapparition pour repartir ensuite. Cela devait être dû à un soin un peu trop riche, d’ailleurs.

Parenthèse: J’ai fait un saut chez les beaux parents il y a quelques jours, et ils ont un super miroir surmonté d’une lampe néon dans leur salle de bain. Une horreur ! Le genre de truc qu’il ne faut surtout pas avoir dans sa salle de bain. Ca fait ressortir TOUS les défauts, le moindre tout petit point noir, tu le vois puissance 1000. Bref, à chaque fois que je vais chez eux, je me fais peur. Fin de la parenthèse.

⚠ L’article étant scindé en 25 parties, j’ai tout regroupé dans ce seul et unique article, ce qui sera plus pratique pour retrouver toutes les infos.

acné adulte

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #1

Résultats au bout de 15 jours

Pour les boutons et Eugenia Jambosa, après 15 jours de traitement, bof bof.

Les résultats ne sont pas flagrants comme avec Selenium Metallicum. Je n’ai pas eu de grosses poussées, mais je ne suis pas non plus débarrassé des boutons.

Il y a une semaine, j’ai même eu une poussée d’une dizaine de tout petits boutons blancs… que je me suis empressée de « zigouiller ». Pas de gros dégâts, je vous rassure.

Bon, une période de 15j pour les boutons est certainement un peu courte, je dirais qu’il faut juger sur au moins 1 mois. Sans compter que ma période « difficile », je rentre tout juste dedans.

Après je me dis aussi que peut-être que ça fait sortir les boutons sous la peau avant d’avoir une belle peau ? C’est moyen comme explication, mais bon.

Il faut dire aussi que je viens de faire une cure de Clinique Anti-Blemish, j’en fait une de 15j à chaque changement de saison. Ca fait sortir un peu les boutons pour aller mieux après, mais là, il n’y a que des boutons qui sont sortis mais pas vraiment de mieux après 15 j. Sniff.

Et puis, 3ème hypothèse, peut-être qu’il faut le coupler avec Selenium Metallicum pour avoir un effet.

Donc, conclusion, j’ai craqué et j’ai maintenant couplé Eugenia Jambosa à Selenium Metallicum.

Après 3 semaines

Ca continue de bien aller. Mon front est toujours mat, ou presque. J’en reviens toujours pas.

Par contre, revers de la médaille ? J’ai senti ma peau sur les joues qui tiraillait légèrement en cette fin de semaine, avant d’appliquer mon soin visage. Ca ne l’a fait que deux fois, et de toute façon, après hydratation comme d’habitude plus aucun soucis. Mais du coup je me demande si ça n’assèche pas la peau quand même…

Enfin, pour l’instant, je ne peux pas dire que ce traitement déssèche la peau.

Pour les points noirs, je dois en avoir moins, j’en suis à peu près sûre. Je ne les ai jamais compté non plus… faut pas rêver quand même, lol.

Non, je dirais que j’en ai moins, mais ceux qui restent sont plus gros et partent facilement. Donc pas trop mal non plus de ce côté là.

Et pour les boutons, que le traitement n’est pas censé combattre, je le rappelle, et bien, j’en ai toujours, ça varie selon les jours et les semaines, mais à ce niveau là je dirai qu’il n’y a pas de changement par rapport à avant. 

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #2

Pour rappel, j’avais ajouté Selenium Metallicum 9CH à mon traitment Eugenia Jambosa 7CH, afin de voir si le cumul des deux avait plus d’effet sur mes récents boutons.

Au bout d’une semaine de ce traitement, les boutons étant toujours là et toujours plus nombreux, j’ai baissé les bras et j’ai arrêté tout le traitement homéopathique.

Peut-être qu’Eugenia Jambosa n’a pas l’effet escompté sur moi.

Bref, j’ai préféré arrêté au bout de 3 semaines afin de faire aussi une pause et de voir si tout revient à la normale.

Maintenant, 4 mois après le début, et après 1 semaine d’arrêt, mes boutons se portent un peu mieux, mais ce n’est pas encore le top.

Néanmoins, je suis toujours satisfaite de mon traitement pour les points noirs et la brillance avec Selenium Metallicum, après son arrêt.

Donc, conclusion, et bien pour l’instant je ne stresse pas de ne pas trouver la suite de mon traitement en pharmacie puisque c’est 0 granules en ce moment.

Et puis, l’effet de Sélénium Metallicum se fait toujours sentir, c’est cool.

Pour Eugenia Jambosa, je vais laisser filer quelques jours, semaines, et si ma peau n’est toujours pas belle à la rentrée, je retenterai peut-être un essai.

Qui qu’il en soit, j’essayerai de vous tenir au courant encore, même si ma connexion internet ces trois prochaines semaines risque d’être un peu moins bonne.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #3

Pour rappel, j’avais ajouté Selenium Metallicum 9CH à mon traitement contre l’acné adulte Eugenia Jambosa 7CH, afin de voir si le cumul des deux avait plus d’effet sur mes récents boutons.

Au bout d’une semaine de ce traitement, les boutons étant toujours là et toujours plus nombreux, j’ai baissé les bras et j’ai arrêté tout le traitement homéopathique.

Peut-être qu’Eugenia Jambosa n’a pas l’effet escompté sur moi.

Bref, j’ai préféré arrêté au bout de 3 semaines afin de faire aussi une pause et de voir si tout revient à la normale.

Maintenant, après 3 semaines d’arrêt, mes boutons se portent beaucoup mieux, il y en a surtout beaucoup moins. Et plus de ces minuscules boutons dont j’étais criblée en bas des joues.

Je n’ai pas encore remarqué non plus une trop grande récidive de la brillance. Ça se maintient, mais on verra surtout ça à la rentrée, pour moi, elle démarre dans une semaine.

Donc, conclusion, je laisse encore couler  tant que ça va, et on verra l’état de ma peau à partir de la semaine prochaine.

Après quatre semaines de vacances et un légère exposition au soleil de temps en temps, à mon avis, il faudra rééquilibrer un peu tout ça.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #4

Pour rappel, j’avais ajouté Selenium Metallicum 9CH à mon traitement Eugenia Jambosa 7CH, afin de voir si le cumul des deux avait plus d’effet sur mes récents boutons.

Au bout d’une semaine de ce traitement, les boutons étant toujours là et toujours plus nombreux, j’ai baissé les bras et j’ai arrêté tout le traitement homéopathique.

Peut-être qu’Eugenia Jambosa n’a pas l’effet escompté sur moi.

Bref, j’ai préféré arrêté au bout de 3 semaines afin de faire aussi une pause et de voir si tout revient à la normale.

Maintenant, après 5 semaines d’arrêt, j’ai enfin trouvé pourquoi j’ai attrapé une vague de boutons.

En fait, cela fait 2 fois en suivant que les boutons sont apparus avec le début d’un cycle hormonal. Cette fois-ci, j’ai fait attention de ne pas triturer les boutons et points noirs (c’est dur), et une semaine après le début du cycle, plus de boutons. C’est donc hormonal, et comme j’ai eu mon retour de couche il n’y a pas encore si longtemps… je renoue avec mes petits tracas d’avant grossesse.

J’ai traité ce petit tracas avec un reste de soin anti-imperfections aux algues de The Body Shop, matin et soir entre la lotion et le soin hydratant. Ca a plutôt fonctionné, mais c’est surtout le fait de ne pas triturer les boutons qui y a fait beaucoup, en fait y’a pas de secret, mais c’est vraiment trop dur de ne pas y toucher.

Pour la brillance, depuis le retour au boulot (une petite semaine), je suis toujours satisfaite. Je me tâte encore pour faire une nouvelle cure ou non de Selenium Metallicum début septembre, ou au prochain changement de saison. Je n’ai pas encore décidé vraiment mais je pense que ça ne fera pas de mal. En tout cas, je suis bluffée que par un traitement de 6 semaines, j’arrive à équilibrer ma peau pour au moins 3 mois !

Après une petite recherche je suis tombée sur un article qui donne des pistes de traitement pour l’acné hormonal (ou rosacée), c’est à dire l’acné qui arrive à l’âge adulte.

C’est sur le site homéopathie.com :

« Pour traiter l´acné rosacée, de nombreux produits homéopathiques sont disponibles. Parmi eux, Psorinum lutte non seulement contre l´apparition des boutons mais limite en plus les démangeaisons et les transpirations abondantes provoquées par l´excès de sébum. Sanguinaria canadensis 9 CH à raison de 5 granules par jour lutte tout aussi efficacement contre l´acné rosacée tout en étant adapté pour celles qui souffrent de troubles hormonaux à l´approche des règles ou de la ménopause et qui présentent essentiellement des règles peu abondantes ou une mauvaise circulation sanguine. Il est possible de compléter le traitement en ayant recours à Carbo animalis 5 CH, à raison de 5 granules par jour.

Pour celles qui souffrent d´acné pendant les périodes de fatigue et de stress, Sabina, adapté spécialement aux hypochondriaques, est le plus indiqué. Mais Sulphur est aussi un remède efficace pour traiter l´acné chronique, il est surtout indiqué aux personnes sujettes aux problèmes gastro-intestinaux et aux constipations. Il en est de même pour Belladonna qui est adapté aux personnes de nature agitée, avec une peau sèche et chaude. »

Je pense que dans mon cas, je suis plus concernée par un trouble hormonal, puisque la fatigue je n’y crois pas trop, la deuxième fois, c’est arrivé après 4 semaines de vacances et de repos. En plus, c’est vraiment arrivé les deux fois à l’approche des règles.

La prochaine étape, donc, va être de trouver des granules de Sanguinaria canadensis 9CH ! J’espère que ça ne sera pas aussi difficile que pour les autres…

Enfin, en tout cas, je ne sais pas si je pourrai en trouver avant les environs du 7 septembre, la prochaine date fatidique.

Donc, conclusion, pour la brillance, je laisse encore couler tant que ça va, et on verra l’état de ma peau à partir de la semaine prochaine.

Après quatre semaines de vacances et un légère exposition au soleil de temps en temps, à mon avis, il faudra rééquilibrer un peu tout ça.

Et pour les boutons, je vais essayer de prendre ça en main, avec un nouveau traitement que j’espère pouvoir me procurer avant le prochain cycle.

Allez, bonnes fin de vacances pour ceux qui en ont encore !

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #5

J’en suis maintenant au traitement suivant:

  • J’ai repris Selenium Metallicum 9CH, à raison de 5 granules par jour, cette fois-ci, que je prends le matin après le petit-déj. Ceci afin de refaire une cure pour la rentrée pour la brillance.
  • J’ai aussi repris Eugenia Jambosa 7CH, à raison de 2 granules matin et soir, ceci afin de supprimer les points noirs et renforcer le traitement de Selenium Metallicum. Par contre, lors de mes petits achats en pharmacie, j’ai voulu en reprendre un peu et je me suis trompée, j’ai pris du 9CH. Bon, tant pis pour cette fois-ci, mais j’essayerai de prendre la bonne dilution la prochaine fois.
  • J’ai trouvé des granules de Sanguinaria Canadensis 9CH (youpi), que je prends aussi à raison de 5 granules par jour, au même moment que les autres. Ceci donc, afin d’adapter mon traitement de la peau en fonction de mes hormones.

J’ai débuté ce second ou plutôt troisième traitement le dimanche 26 août, il y a une semaine.

J’ai donc débuté tout ça en plein dans le début de ma période hormonale fatidique et mes règles sont pour bientôt, dans quelques jours.

J’avais vu juste quand j’ai débuté le traitement, car j’ai eu une poussée de boutons (encore) juste à ce moment. Ma peau avait aussi tendance à re-briller.

Maintenant, après une semaine de ce traitement, la brillance est à nouveau stabilisée (merci Selenium Metallicum !), les points noirs diminuent sur les ailes du nez (les ailes du nez sont quand même la référence du plus grand nombre de points noirs au cm²), et on dirait que ma poussée de boutons a été stoppée. Plus aucun nouveau bouton depuis 2-3 jours, alors que je suis encore en pleine période fatidique.

C’est donc à sans faute pour cette combinaison, qui a fait son effet en seulement quelques jours. C’est vraiment le top.

J’observe encore une amélioration au niveau des cheveux, il doit bien y avoir un effet sur eux quand même.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #6

J’en suis maintenant au traitement suivant:

  • Selenium Metallicum 9CH, à raison de 5 granules par jour, cette fois-ci, que je prends le matin après le petit-déj. Ceci afin de refaire une cure pour la rentrée pour la brillance.
  • Eugenia Jambosa 7CH, à raison de 2 granules matin et soir, ceci afin de supprimer les points noirs et renforcer le traitement de Selenium Metallicum. Contrairement à ce que je disais dans le dernier post, en fait, je n’avais pas racheté ces granules, donc je suis « tombée en panne », et je suis restée 24h sans pouvoir en prendre. Mais du coup, à la pharmacie, j’en ai profité pour bien prendre des 7CH.
  • Sanguinaria Canadensis 9CH, que je prends aussi à raison de 5 granules par jour, au même moment que les autres. Ceci donc, afin d’adapter mon traitement de la peau en fonction de mes hormones.

J’ai débuté ce second ou plutôt troisième traitement le dimanche 26 août, il y a trois semaines.

La période juste avant mes règles, période « fatidique » s’est donc bien passée. Pas de boutons, gros points noirs, etc… J’avais même une belle peau. J’était trop contente.

Ca c’est gâté par contre il y a environ 10j. J’ai du faire une grosse poussée hormonale. A un moment où d’habitude tout va bien… Je n’y comprends rien. Donc, du coup, poussée de boutons, points noirs. Un peu limité tout de même mais pas joli joli.

J’ai du coup commencé une cure de 15j de soin Clinique SOS Anti-Blemish Solutions il y a 3j.

La qualité de ma peau commence à revenir déjà à la normale (reste les cicatrices puisque je n’ai pas réussi à me maîtriser (bouh)).

Je ne sais donc pas ce qui s’est passé, une bombe à retardement, peut-être ? Ce que je redoute maintenant, c’est que la prochaine période « fatidique » arrive dans la semaine qui vient et j’ai peur d’enchainer les poussées hormonales.

C’est l’occasion de voir la portée de ce traitement…

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #7

J’en suis maintenant au traitement suivant:

  • Selenium Metallicum 9CH, à raison de 5 granules par jour, cette fois-ci, que je prends le matin après le petit-déj. Ceci afin de refaire une cure pour la rentrée pour la brillance.
  • Eugenia Jambosa 7CH, à raison de 2 granules matin et soir, ceci afin de supprimer les points noirs et renforcer le traitement de Selenium Metallicum.
  • Sanguinaria Canadensis 9CH, que je prends aussi à raison de 5 granules par jour, au même moment que les autres. Ceci donc, afin d’adapter mon traitement de la peau en fonction de mes hormones.

J’ai débuté ce second ou plutôt troisième traitement le dimanche 26 août, il y a cinq semaines.

Un peu déçue par ma peau qui prenait une mauvaise allure, malgré un début de traitement prometteur… il s’est rappelé à moi (oh la blonde !) que je n’avais pas fait de gommage du visage depuis un certain temps (assez long, plusieurs semaines ?). Pauvre de moi, ma peau ne serait-elle pas asphyxiée finalement ?

Après un gommage en bonne et dû forme (le 2ème échantillon de Lavera de ma glossy box, vraiment bien), donc, il y a une semaine, et j’espère une reprise des bonnes résolutions d’en faire au moins 1 par semaine, ma peau s’est trouvée déjà en meilleure forme. Tiens donc, c’était donc ça ?

Et oui, ça lui a fait du bien un bon gommage, j’en ai même refait un la semaine suivante suivi d’un masque hydratant parce qu’en plus ma peau s’est un peu déséchée (à cause d’un bon rhume).

Malgré tout, aujourd’hui, j’ai encore quelques boutons sur la figure. 5-6. Plus ou moins gros. Il faut dire que je suis en pleine période fatidique, donc ça va encore, il y a déjà eu pire. Et puis ma peau arrive à rester mate.

Donc, conclusion,

Comme quoi, une bonne hygiène de vie (et des gommages réguliers) aident beaucoup à avoir une belle peau… Sans ça, on ne peut pas demander grand chose au meilleur des traitement…

Je continue donc le traitement encore 3 semaines et on verra ce que cela va donner ! Et je vous tiens informés !

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #8

J’en suis maintenant au traitement suivant:

  • Selenium Metallicum 9CH, à raison de 5 granules par jour, cette fois-ci, que je prends le matin après le petit-déj. Ceci afin de refaire une cure pour la rentrée pour la brillance.
  • Eugenia Jambosa 7CH, à raison de 2 granules matin et soir, ceci afin de supprimer les points noirs et renforcer le traitement de Selenium Metallicum.
  • Sanguinaria Canadensis 9CH, que je prends aussi à raison de 5 granules par jour, au même moment que les autres. Ceci donc, afin d’adapter mon traitement de la peau en fonction de mes hormones.

J’ai débuté ce second ou plutôt troisième traitement le dimanche 26 août, il y a 7 semaines.

J’arrive au bout de cette phase de traitement.

J’ai surtout pris conscience de l’importance des gommages à faire régulièrement. Je suis repartie sur un rythme de 2 par semaine. Attention, qui dit gommage ne dit pas récurer. Je fais des gommages doux pour enlever les peaux mortes et autres saletés qui ne partent pas avec un démaquillant et un nettoyant simple.

J’ai donc retrouvé une peau acceptable, avec toujours un ou deux boutons par ci, par là, et quelques points noirs, essentiellement sur les ailes du nez.

La qualité de ma peau varie au cours de la journée, parfois un peu plus grasse, mais dans l’ensemble elle se régule assez bien et arrive à se matifier seule.

Donc, conclusion,

Je ne suis pour l’instant pas franchement convaicue par cette nouvelle combinaison. Je n’ai pas l’impression qu’elle m’apporte beaucoup, sauf peut-être une meilleure gestion des poussées hormonales, puisqu’àprès une poussée je retrouve une peau nette plus vite.

Je continue donc le traitement encore 1 semaine et on verra ce que cela va donner ! Et je vous tiens informés !

Fin traitement Combinaison n°3: 20 octobre 2012.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #9

J’ai débuté ce second ou plutôt troisième traitement le dimanche 26 août, il y a 9 semaines.

Et cela fait 1 semaine que j’ai arrêté.

Alors, que dire ?

Et bien les premiers jours après l’arrêt, super. Jolie grain de peau, pas d’imperfections, nickel.

Ca s’est un peu gâté les jours suivants, niveau imperfections mais la période fatidique arrive… alors un peu normal.

Sinon, niveau pore dilatés, brillance, tout va bien.

Niveau points noirs, c’est pas trop mal.

Je continue des gommages masques 1 à 2 fois par semaine, en alternant masque hydratant et purifiant).

Je vais laisser couler comme ça tant que je suis satisfaite et puis dès que j’en ressentirai le besoin, je pense que je referrai la même cure pendant 2 mois.

Donc, conclusion,

Je continuerai de vous tenir informé, mais peut-être qu’une seule fois par mois maintenant.

Mais il faut voir combien de temps je vais tenir sans avoir besoin d’une nouvelle cure !

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #10

Dernière cure du 26 août 2012 au 20 octobre 2012:

  • Selenium Metallicum 9CH, à raison de 5 granules par jour, cette fois-ci, que je prends le matin après le petit-déj. Ceci afin de refaire une cure pour la rentrée pour la brillance.
  • Eugenia Jambosa 7CH, à raison de 2 granules matin et soir, ceci afin de supprimer les points noirs et renforcer le traitement de Selenium Metallicum.
  • Sanguinaria Canadensis 9CH, que je prends aussi à raison de 5 granules par jour, au même moment que les autres. Ceci donc, afin d’adapter mon traitement de la peau en fonction de mes hormones.
tubes homeopathiques

Cela fait un peu plus d’un mois que j’ai fini ma dernière cure, et je n’ai quasiment pas eu de boutons, même si je suis actuellement dans une période non favorable.

J’ai toujours aussi la peau bien mate. 

En fait, le seul point noir a été mon second test d’Idéalia pour peaux sèches. Je pensais qu’il passerait mieux avec le froid arrivant. Mais non, ma peau est mixte, et rien à faire, si je mets une crème pour peau sèche, je brille. Mais c’est un peu normal, non ?

Donc, après cet essai qui n’aura duré qu’une seule journée, l’échantillon est parti à la poubelle et ma peau est revenu tout à fait bien dès le lendemain.

Donc, conclusion, c’est super, l’effet dure, je suis super contente. Pas besoin, donc, de refaire une cure tout de suite.

Homéopathie et acné adulte #11: Plus de brillance

Merci à toi de suivre les résultats de ma cure d’homéopathie contre l’acné adulte. Aujourd’hui, le bilan est plutôt positif contre la brillance et je suis contente de mon petit traitement maison en homéopathie.

Une rentrée sans brillance

Je suis toujours satisfaite du résultat. J’ai réussi à garder une peau bien mate. Et je n’ai quasiment pas eu de brillance sur la période de la rentrée. Pas de brillance non plus, alors que je n’ai pas repris le traitement depuis le 20 octobre, soit 2 mois.

Donc, en conclusion, et bien, je suis toujours super satisfaite, pour le moment. Avec seulement 2 mois de traitement, j’ai bénéficier de 4 mois au total d’effets positifs. Le pur bonheur.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #12

J’ai pensé à un moment donné devoir refaire une cure, ce qui n’est pas du luxe, cela fait quand même 3 mois que j’ai fini la dernière, ma peau redevenant un peu plus brillante par moment.

Et puis, pas forcément, enfin, ça pourra attendre encore un peu, car devinez quoi ? Et bien je zappais à nouveau les gommages ! Flemme, du coup, je remettais toujours au lendemain, et au final je n’en faisais quasiment plus…

Mon petit problème s’est donc résolu et je vais donc attendre encore un peu avant de refaire une cure. Mais de toute façon, je pense ne pas y couper au changement de saison, c’est à dire vers la fin mars.

Donc, conclusion, et bien, toujours super satisfaite, pour l’instant, pour 2 mois de traitement, j’ai 5 mois au total d’effets bénéfiques. Le pure bonheur.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #13

Finalement, moi qui pensais peut-être tenir jusqu’à fin mars, je me suis résolu à reprendre une cure pour mon acné, enfin, c’est surtout pour l’aspect brillant de ma peau. Les gommages n’ayant plus vraiment d’effet. 

Ma peau reluit en effet beaucoup trop vite, elle n’arrive plus à rester mate, j’ai donc recommencé une nouvelle cure dimanche dernier, et ce pour deux mois.

Pour l’instant, pas de résultat puisque je ne fais que commencer mais j’en attends des résultats rapides.

Donc, conclusion, pour 2 mois de traitement, ma peau a tenu 4 mois de plus, soit 6 mois au total. Coût du traitement: moins de 5€ par mois !

Nouveau traitement Combinaison n°3: 17 février 2013 – 13 avril 2013

  • Selenium Metallicum 9CH, à raison de 5 granules par jour, cette fois-ci, que je prends le matin après le petit-déj. Ceci afin de refaire une cure pour la brillance.
  • Eugenia Jambosa 7CH, à raison de 2 granules matin et soir, ceci afin de supprimer les points noirs et renforcer le traitement de Selenium Metallicum.
  • Sanguinaria Canadensis 9CH, que je prends aussi à raison de 5 granules par jour, au même moment que les autres. Ceci donc, afin d’adapter mon traitement de la peau en fonction de mes hormones.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #14

5 semaines de traitement depuis le dernier post, donc j’en suis à plus de la moitié de ma cure.

Le résultat ? Au bout de 5 jours de traitement, ma peau luisait déjà beaucoup moins, et au bout de 7 à 10 jours, ma peau est redevenue impécable.

J’ai même abordé la période sensible très bien (sauf boutons qui ont mal tournés sur mon menton, mais ça, c’est parce que je n’ai pas pu m’empêcher de les tripoter…).

Donc, conclusion, encore une fois, cette cure m’a l’air de bien fonctionner.

Je teste l’homéopathie et l’acné adulte #15 – Eugenia Jambosa

Mes huit semaines de cure viennent de se terminer ce week-end. Je veux aussi faire un focus sur Eugenia Jambosa et l’acné dans ce post.

Durant les dernières semaines, pendant une certaine période, j’ai zappé les 2 granules d’Eugenia Jambosa 7CH le soir. Oups.

Et bien, j’ai vite fait de les reprendre, car l’état de ma peau se dégradait déjà un peu.

Dès que j’ai repris sérieusement ma cure, tout est revenu dans l’ordre. Ouf.

Maintenant, ce que j’aimerai savoir, c’est si cette petite incartade ne me sera pas fatale pour la suite…

Pour les boutons, j’ai bien quelques trucs parfois ici ou là sur le visage, mais ça c’est nettement amélioré. Par exemple, aujourd’hui, j’ai juste un tout petit minuscule bouton qui ne se voit même pas et c’est tout.

Donc, conclusion, je suis ravie.

Focus sur Eugenia Jambosa

Eugenia Jambosa est principalement indiqué dans les acnés comédoniennes à recrudescence prémenstruelle et menstruelle.

Les granules sont issues du jamrosat (Syzygium jambos) qui est un arbre de la famille des Myrtacées.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #16

Cela fait maintenant 1 mois tout pile que j’ai terminé la dernière cure.

A part un tout petit regain de boutons du à ma période fatidique qui arrive incessamment sous peu, mais ça reste rien du tout par rapport à ce que j’ai déjà pu avoir, et bien j’ai une super belle peau.

Si cette dernière cure en est en partie en cause, je me demande néanmoins si ma nouvelle crème de nuit maison n’y est pas pour quelques chose dans cette peau sublime, que j’utilise depuis tout juste 1 mois 1/2.

Pour info, c’est une crème de nuit anti-âge pour les peaux mixtes à la noisette, dont j’ai trouvé la recette sur Aroma-Zone. Le coût de revient est d’à peine 5€ pour 50mL sans le flaconnage et j’adore le parfum. Bref, je me dis qu’il faudrait que je parle aussi sur ce blog des petites recettes maison que je commence à me faire. C’est vraiment rentable par rapport aux crèmes du commerce et c’est parfois plein de surprises.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #17

Cela fait maintenant 2 mois que j’ai terminé la dernière cure.

Je n’ai pas grand chose à dire. Ma peau est plutôt pas trop mal depuis. Quelques boutons quand même par ci, par là, mais rien de catastrophique.

En plus, en ce moment, je n’ai vraiment pas le courage de faire des gommages du visage, et des masque encore moins.

Bon, c’est vrai que ma peau en aurait quand même besoin, mais pour l’instant elle fait bien sans.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #18

Cela fait maintenant près de 3 mois que j’ai terminé la dernière cure.

Malgré mon grand manque d’assiduité dans les gommages et les masques, j’ai du faire un gommage sur le dernier mois !, ma peau n’en souffre pas tellement, au moins pour l’instant.

Mais promis, c’est les vacances dans … à peine 2 jours pour moi, et je vais mettre les gommages et masques dans mes bonnes résolutions.

Au fait, j’ai vu dans un magazine que l’on pouvait se nettoyer la peau du visage et exfolier en même temps avec une brosse à dent électrique, la brosse ne devant pas être neuve, et avec des poils souple. Je n’ai pas essayé, mais en tout cas l’astuce est économique !

Comme tout va bien et que je suis satisfaite de l’état de ma peau, je continue… à ne rien faire côté homéopathie, et peut-être qu’une cure se révélera nécessaire (certainement à mon avis, pour dompter les hormones) au retour des vacances, à la rentrée.

En attendant, je vous dis bonne vacances, en tout cas pour ceux qui en ont !

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #19

Cela fait maintenant près de 4 mois que j’ai terminé la dernière cure.

Et pour moi, les vacances sont malheureusement finies. Enfin, on a de la chance, il fait encore très beau.

Ce dernier mois, a été pour moi, côté peau, idéal.

Quasiment pas de boutons, une peau du visage mat la plupart de la journée… même avec l’application de l’huile solaire Anthelios XL, qui était grasse à l’application mais qui pénétrait assez vite pour ne laisser aucune trace.

J’ai quand même tenu ma promesse de me remettre aux gommages: une fois par semaine, mais pour les masques, euh, c’était un peu du deux en un vite fait avec le gommage.

Je pense donc refaire bien évidemment une cure homéopathique, mais seulement d’ici 1 à 2 mois, en fonction du temps et de ma peau.

Je vais me répéter mais il faut absolument que je vous parle de ma crème de nuit fait maison un de ces quatre !

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #20

Cela fait maintenant près de 5 mois que j’ai terminé la dernière cure.

Et ma peau se porte comment ? Comment a t’elle supportée la rentrée ?

Et bien, très très bien. Pas de brillance, pores moins dilatés, quasiment pas de boutons… le rêve continu.

J’ai déjà beaucoup parlé de ma crème de nuit Home Made, et en regardant de plus près sa composition, je pense qu’elle fait beaucoup de bien à ma peau. Et en plus, ça y est, vous aurez un post dessus sous peu !

Donc, cette crème entretient très bien les bienfaits de mes cures d’homéopathie, et je n’ai toujours pas besoin de refaire une cure pour l’instant.

J’envisage même de bientôt arrêter ce suivi, puisqu’il n’y a plus grand chose à dire.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #21

Cela fait maintenant près de 6 mois que j’ai terminé la dernière cure.

La qualité de ma peau est un petit peu moins bien ces derniers temps. Des petits boutons sur le front surtout. Malgré des gommages et des masques hebdomadaires.

J’ai lu le livre sur la Slow Cosmétique de Julien Kaibeck, et je dois dire que je suis un peu dégoûtée de ce que l’on peut trouver dans les cosmétiques standards, même chers.

Mais bon, mes placards sont encore pleins de produits et je ne vais pas les jeter. Mais pour ce que je dois acheter, je pense que je ferais plus attention, ou alors le faire moi-même, comme ma crème de nuit.

J’ai donc fait une cure de 15j de soin Clinique Anti-Blemish, sans résultat vraiment concluant. Comme quoi, ces produits fonctionnent toujours au début, et puis on se rend compte finalement qu’ils allègent surtout notre porte-monnaie.

Je crois donc qu’il va me falloir une nouvelle cure homéopathique, que je me bouge un peu pour aller à la pharmacie commander ce dont je vais avoir besoin pour 8 semaines. Et je pense que ça ira beaucoup mieux.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #22

Finalement, je suis passée à la pharmacie rebooster mes réserves de tubes pour attaquer une nouvelle cure que j’ai commencé le 13 octobre.

J’ai décidé de ne pas prendre Eugenia Jambosa car je n’ai plus vraiment de points noirs.

Mon problème actuellement, c’est plus un retour de la brillance et des boutons.

Cela fait donc 3 semaines que j’ai commencé la cure, et j’avoue que j’ai des oublis de granules, surtout le week-end où je n’y pense pas.

Du coup, ça doit jouer un peu car ma peau brille un peu plus que je ne voudrais, mais il y a quand même du mieux. Mais pour les boutons, c’est pas top. Les hormones sont là et je prends bien Sanguinaria Canadensis. Alors attendons encore un peu, et surtout, je vais essayer d’être un peu plus scrupuleuse.

Dernière cure du 13 octobre 2013 au 7 décembre 2013:

  • Selenium Metallicum 9CH, à raison de 5 granules par jour, cette fois-ci, que je prends le matin après le petit-déj. Ceci afin de refaire une cure pour la brillance.
  • Eugenia Jambosa 7CH, à raison de 2 granules matin et soir, ceci afin de supprimer les points noirs et renforcer le traitement de Selenium Metallicum.
  • Sanguinaria Canadensis 9CH, que je prends aussi à raison de 5 granules par jour, au même moment que les autres. Ceci donc, afin d’adapter mon traitement de la peau en fonction de mes hormones.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #23

Finalement, presque au terme de cette dernière cure d’homéo pour la brillance et les boutons d’acné, je suis déçue.

Est-ce parce que j’ai fait l’impasse d’Eugenia Jambosa ?

Je pense aussi avoir un petit déséquilibre hormonal depuis 1 mois ou 2. Ca peut jouer.

Bref, à la fin de cette cure, c’est pire qu’au début. Boutons sur le visage et dans le cou.

Mais la brillance est tout de même contrôlée.

Je vais aller tout de même jusqu’au bout de la cure, il me reste 5 jours.

Et si ça ne va pas mieux dans les semaines qui viennent, je verrai pour un traitement homéo plus spécifique ou un traitement aromathérapique.

Homéopathie et acné femme – Mon test #24

Après le petit dérapage hormonal du mois dernier, ça c’est plus ou moins rétabli. C’est ça le souci que l’on a nous, les femmes. Les hormones varient tout le temps et il suffit d’un rien pour tout dérégler.

Voir aussi Comment lutter contre le syndrome prémenstruel naturellement ?

Du coup, sans continuer le traitement, ni en prendre un autre, ma peau est redevenue à peu près normale, sans brillance, mais encore avec quelques boutons.

Par contre, je me suis quand même fait un petit mélange à base d’huile essentielles et d’huile végétale de Rose musquée. Ca a aidé à aller mieux plus vite.

Voilà tout ce que j’avais à dire pour ce mois passé.

Je teste l’Homéopathie et l’acné adulte #25

Ca sera mon dernier billet sur ce sujet.

J’ai bien réussi à prouver que ce traitement fonctionne. Après, ces derniers temps, j’ai d’autres bouleversements hormonaux qui fausse un peu la donne, mais globalement, ce traitement fonctionne bien sur la brillance et aussi pas mal sur les points noirs et boutons quand on est sous pilule.

Il faut aussi avoir une bonne hygiène de vie, à savoir bien se démaquiller le soir, nettoyer sa peau le matin, et aussi faire des gommages environ 1 fois par semaine minimum (ça c’est mon gros point faible).

Je conseille donc aux femmes qui souffrent de peau qui brille et à tendance boutonneuse et qui sont sous pilule, de faire la cure suivante pendant 2 mois (8 semaines), d’arrêter au moins 2 mois, puis la refaire si nécessaire. Normalement, comme pour moi, les cures devraient s’espacer dans le temps pour arriver à environ 2 fois par an.

En tout cas, au pire, si ça ne vous fait pas de bien, ça ne vous fera pas de mal !

Pour te guider et te soigner par l’homéopathie, je te conseille ces livres:

Fiche descriptive de Selenium Metallicum.

En savoir plus sur Sanguinaria Canadensis

Certains liens dans cet article sont affiliés. Cela signifie que je touche une commission si tu achètes en cliquant sur ce lien, sans que le prix soit plus élevé pour toi. Un grand merci pour ton soutien !

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

  •  
  •  
  •  
  •  

Adeline

Salut ! Je suis Adeline. Le site est actuellement en transition vers un blog qui traitera plus spécifiquement de solutions pour se débarrasser enfin de son stress intériorisé. Les choses se mettent en place progressivement. Merci pour ta patience. Tu peux en savoir plus sur moi ici. Si tu as une question ou une remarque sur cet article, n'hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie d'échanger avec toi !

2 Commentaires

  • Paradisia

    As tu traité ton acné définitivement avec l’homeo? Je suis à mes début…L’homéopathie a été la grande découverte pour ma vie professionnelle, en moment de stress ma collègue me filait 2 Nux Vomica 9 CH , et je les prenait par politesse car je n’y croyait pas DU TOUT, et pourtant ça me calme, j’ai conclus que c’était psychologique, car notre cerveau a tellement de mystère.

    5 ans plus tard, 28 ans et 30 boutons sur les joues le menton et la poitrine, je decide de changer de crème anti boutons a l’acide de fruit, et les supplément de Zinc, pour essayer quelques chose de plus naturel.

    Je consulte un naturopathe/homeopath qui me prescrit un traitement aux huiles essentielles (Johairba visage) à appliquer matin et soir et 2 mois d’homéopathie, le Selenium Metallicum 9CH que je combine à du Carbo Animalis 5 CH, 5 gélules de chaque au coucher. J’ai commencé fin décembre et puis là j’ai une belle peau toute lisse
    Le seul problème ça reste les cicatrices, bien que j’ai eu de l’acné plutôt léger, j’ai des petites cicatrices donc j’pense masquer avec du fond de teint.

  • Adeline

    Bonjour Paradisia,
    Alors, j’ai résolu pas mal mon acné via l’homéopathie, mais aussi surtout la brillance.
    Maintenant, j’avoue avoir encore quelques boutons parfois (hormones) et je ne pense pas toujours sortir mes granules.
    Mais en parallèle, maintenant j’utilise des soins naturels et bio, et ça fait aussi la différence.
    Je me maquille aussi un peu, ça masque les petites rougeurs, ça unifie le teint.
    Pour les cicatrices d’acné, j’ai la chance de ne pas en avoir (juste une cicatrice … mais de varicelle !)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *