La mère parfaite - Aimee Molloy - chronique
Lecture,  Littérature,  Thrillers

La mère parfaite de Aimee Molloy

Pour son premier enfant, on voudrait être la mère parfaite. Mais quand bébé arrive, la réalité est loin de ce que l’on avait imaginé. 

La mère parfaite, de Aimee Molloy est un roman qui traite d’un groupe de jeunes mamans dont l’une va constater la disparition de son bébé. Et la vérité va se révéler derrière ces mères si parfaites d’apparence.

Qui est l’auteure ? Quel est mon avis sur ce thriller psychologique ? Je vous en parle ici.

Lire aussi Sous nos yeux – Cara Hunter [Critique]

La mère parfaite – Le résumé

La mère parfaite - Aimee Molloy - résumé

Colette, Winnie, Nell et Francie ont fait connaissance durant leur grossesse grâce à un groupe de jeunes mères de Brooklyn ayant pour point commun la naissance prévue en mai de leur premier enfant : « Les mères de mai ».

On est au début de l’été, les bébés sont nés et les jeunes mamans n’ont pas de répit. Elles s’accordent donc un break le soir du 4 juillet, une virée dans un bar sans leurs enfants, pour s’échapper quelques heures de leur quotidien ! Nell dégote même une baby-sitter pour Winnie, mère célibataire.

Mais la fin de soirée va virer au drame. Lorsque Winnie rentrera chez elle ce soir-là, son fils aura disparu.

Sous un fond de canicule avec une chaleur étouffante, l’enquête de la police piétine et les vies de chacune se retrouveront au centre de toutes les attentions.

En parallèle, Nell, Francie et Colette vont aussi mener leur enquête.

Le fils de Winnie sera-t-il retrouvé ?

Je mérite bien de sortir comme n’importe qui d’autre. Je mérite de m’amuser. Pourquoi dois-je toujours être celle qui reste à la maison, obsédée par le bébé, quand toutes les autres mères du monde semblent n’avoir aucun problème à sortir célébrer un jour férié et boire un verre ou deux ?

La mère parfaite – Aimee Molloy

Où trouver le livre ?

[top]

L’auteure Aimee Molloy

Aimee Molloy

Aimee Molloy vit à Brooklyn avec son mari et ses deux filles.

La mère parfaite est son premier roman.

[top]

La mère parfaite – Mon avis

la mère parfaite - avis

Un thriller, une disparition d’enfant, des mères (im)parfaites, il n’en faut pas plus pour me donner envie de lire !

Mais ce roman sera-t-il à la hauteur de mes espérances ? Quand on attend beaucoup d’une lecture (c’est vrai aussi pour un film), on est bien souvent déçu…

Les personnages

Entre les vrais noms et les diminutifs, c’est un peu difficile de s’y retrouver.

On a bien sûr Nell, qui doit reprendre absolument son boulot; Colette, écrivaine, qui fait tout son possible pour écrire un livre pour le maire de Brooklyn; Winnie, ancienne star, aujourd’hui mère célibataire; Francie, mère au foyer.

Ensuite, il y a les bébés et les maris…. ça fait un peu de monde.

[top]

L’écriture

En ce qui concerne l’écriture, j’ai reçu une version assez moche, il faut le dire, en service presse.

Pas de majuscule au début des phrases, passages intempestifs à la ligne, des rappels du titre du livre en plein milieu d’une phrase, des changements de la taille de police, des erreurs monstrueuses (« cela fait neuf mois que vous avez accouché » alors que bébé a 63 jours !)…. Du coup, difficile de faire ressortir un style d’écriture dans ce méli-mélo (il faut déjà arriver à déchiffrer).

Pour le niveau de lecture, je dirai que c’est accessible à tous.

[top]

L’histoire

la mère parfaite - avis

Là encore, il faut se forcer un peu pour bien tout comprendre quand l’écriture n’est pas fluide (faute à la version en service presse), je mentirai si je vous disais que j’ai eu du mal à lâcher ce bouquin. J’avoue quand même que je me suis un peu forcée, mais un tout petit peu, pour aller jusqu’à la fin.

Ce qui m’a fait tenir, c’est tout le côté sur « devenir mère », l’arrivée d’un bébé, les difficultés de la maternité les premiers mois, l’allaitement et surtout pour ces mamans américaines, la pression pour être une mère parfaite. Parce qu’être maman aux Etats-Unis est encore plus compliqué qu’en France, je pense. Ce sujet est traité avec beaucoup de réalisme.

Ce livre montre aussi, sans être moralisateur, que le fait de confier son enfant quelques heures pour souffler un peu est soudainement montré du doigt par la société lorsqu’il est question d’une disparition. C’est forcément la faute de la mère. Quel genre de mère est Winnie pour laisser son fils à une inconnue pour aller boire des verres dans un bar ? Vous voyez un peu…

Par contre, je n’ai pas trouvé que l’histoire se distinguait par son originalité. Des disparitions d’enfants alors qu’on les a confiés à une baby-sitter, c’est du déjà-vu. Et si vous n’êtes attirés que par ce côté-là, je vous conseille plutôt Le berceau de la peur de Mark Edwards et Louise Voss qui est meilleur à mon goût.

Pour terminer, j’ai beaucoup aimé dans ce livre La mère parfaite comment était abordé le fait de devenir maman, aux Etats-Unis, en l’occurrence. Ensuite, certes il y a une enquête, il y a un peu de suspense, mais ça n’est pas cet aspect-là qui m’a convaincu. Je lirai peut-être d’autres livres d’Aimee Molloy par la suite, mais je ne les choisirai pas pour leur suspense.

[top]

Verdict

La mère parfaite de Aimee Molloy est un roman :

  • Avec 4 mamans et autant de bébés et (presque) de maris);
  • Un thriller psychologique moyen;
  • Mais qui aborde avec beaucoup de réalisme l’arrivée d’un premier enfant.

La mère parfaite

Aimee Molloy

Aurais-tu aimé connaître ce qu’implique l’arrivée d’un premier bébé avant de tomber enceinte ?

[top]

25 chroniques de livre
Badge Critiques à la Une
Badge 80%
Challenge NetGalley France 2018
Challenge NetGalley France 2019
Badge Lecteur professionnel

Livre reçu par Service Presse. Cet article contient des liens affiliés.

Abonne-toi à la newsletter et reçois le guide inédit avec mes 10 astuces pour gagner du temps et profiter !
C'est gratuit !

Je garde tes données privées et ne les partage qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lis la politique de confidentialité pour plus d’informations.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *